Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
¤ Fondateur - Maitre du Jeu ¤

Messages : 484

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
0/10000  (0/10000)
PV:
2500/2500  (2500/2500)
PC:
2000/2000  (2000/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Saigo no Satô

le Sam 13 Avr - 0:05


Saigo no Satô





Préambule



Adeptes des Traditions et de la maîtrise du Chakra, les ninjas du village caché de Saigo défendront toujours les valeurs de leur code Shinobis, hérésie brimée par tous les autres habitants du pays. Fiers de leurs racines, ils restent conscient que ce code impitoyable mais juste mènera inexorablement le monde vers la Fin de toute chose, nécessaire à l'émergence d'un nouveau cycle, dédié aux plus puissants.

Mais l'histoire du village de Saigo ne commence pas avec un code de l'honneur, avec une nécessité de paix, ou avec un tout autre argument juste et défendable. Il n'est que la résultante d'une colère sanguine et de la domination d'un Dojutsu à la puissance incontestable...

Depuis des siècles, les ninjas du Clan Saga ont très vite sû imposer leur puissance par leur charisme naturel, et celui émanant de leur pouvoir : tuer en un simple regard sans même devoir y songer. C''est tout naturellement qu'ils sont assignés à la protection rapprochée des plus grands seigneurs de l'Empire du Temps, jusqu'à intégrer la garde Impériale aux côtés de Samurais - fait unique dans l'histoire du pays.

En quête d'une noblesse presque usurpée, les Ninjas du Clan Saga s'intègrent dans la Cité Impériale et dans les domaines alentours. Ils quittent peu à peu la province de Saga et aspirent à une vie plus élevée dans l'ordre Céleste, où les Ninjas ne sont que des etas - sous-hommes servant d'armes - là où les Samurais gardent le beau rôle de seigneurs chevaleresques aisés acquis par simple bonne naissance.

Mais les choses se noircirent lors d'un dîner sous une lune orangée : Hayate Saga est accusé par un courtisan arrogant et rompu à la rhétorique d'avoir manqué de respect au conseiller de l'Empereur, Seijiro Sasoba. Les faits sont légers, et même la victime présumée ignore l'incident. Mais peu rompu la l'étiquette, et pire encore, habité par une vision faussée du code de l'honneur samurai, celui-ci s'emportera dans son habituel caractère colérique. Dans un désir de justice déplacé, Hayate provoquera le courtisan en duel.

C'était sans se douter que celui ci était un Ninja infiltré du clan Shiki, de la province d'Eizo.

Hayate, inapte à utiliser son chakra, fit pour la première fois face à un adversaire capable de se défendre pleinement et de l'affronter sans désir de le tuer : incapable, dans la hâte, de réunir l'énergie naturelle dont il avait appris la maitrise auprès des Karatsu de la vallée des Souffles d'Argent, il subit une défaite cuisante. Bien évidemment, le stratagème de Genki Shiki l'infiltré, consistait simplement à démontrer l'inutilité de son rival, faillible, là où son Clan assurait une défense parfaite en éliminant tout chakra.

Tournée en dérision, cette défaite vint rapidement jeter le discrédit sur le clan entier, rabaissé au simple rang d'arme défensive mortelle de luxe. Furieux de l'injustice subie, et au lieu de se faire Seppuku comme un Samurai l'aurait probablement fait, Hayate en vint à provoquer a nouveau Genki Shiki en duel, mais imposa une nouvelle règle : chacun d'entre eux devra venir avec douze autres combattants. Le "duel" eut rapidement lieu, une semaine plus tard, dans la forêt de Bambou impériale.

Si Genki Shiki était un génie du combat, formé par les Sotenshirô du mont Goyoku, la maîtrise du combat de ses alliés était bien moins assurée. Même s'il pouvait annuler le Dojutsu des Saga, il ne devait pas sous estimer le plan potentiel de son adversaire qui n'allait probablement pas répéter la même erreur commise devant l'Empereur. Combattant en se souciant de ses alliés, Genki Shiki était dès le départ distrait. Pire encore : Hayate avait bel et bien ourdi un plan bien plus déshonorant, consistant à faire appel a de vieux alliés du clan Karatsu pour remplacer ses douze ninjas. Capables de combattre en utilisant directement l'énergie naturelle et a prendre la forme de loup très puissants, le combat devient rapidement inégal. Les ninjas du clan Shiki tombèrent un à un sous les griffes et les techniques naturelles imprévisibles des troupes d'Hayate Saga, alors que Genki brillait en parvenant à vaincre une grande partie des lycanthrope à lui seul. Toutefois rapidement épuisé, il posa un genoux à terre et fit face à un Hayate impitoyable. Au lieu de laisser la vie au ninja, celui-ci lui le décapitera ainsi que tous les survivants du clan.

L'Empereur, ému par la mort de son courtisan, exclu aussitôt du Palais Impérial le clan entier, comme des chiens utiles mais définitivement incapables de respecter les codes et usages d'une vie noble.

Conscient qu'il ne saurait élever son clan parmi les nobles, Hayate décide de prendre peu à peu le contrôle d'une Cité : Saigo no Satô.

Depuis les souterrains de la ville et épaulé par les Karatsu, il va réunir de plus en plus de ninjas à sa cause, ralliant des clans mineurs sous son étendard et prônant un retour à l'âge d'or ninja. Prenant les rennes de la Cité en infiltrant la cour et manipulant son Daimyo, il continuera à réunir des clans mineurs, jusqu'à fonder le premier village caché ninja officieux du pays. Il devint ainsi le Shodaime Shikage.

Le Nidaime Shikage perpétua les valeurs de son prédécesseur en continuant à rallier des clans ninja, s’appropriant leurs techniques et secrets en échange d'une place dans la grande Cité qui peu a peu passa de 1.500 à 3.000 troupes. Les civils, environ 20.000, se mirent peu à peu à prendre connaissance de l'existence du village caché sous terrain, au point que celui ci pu enfin émerger de terre et devenir ouvertement une institution a part entière dans la Cité, bien que toujours dissimulée pour les non initiés et étrangers de passage.

Formant les jeunes générations de civils à l'art Ninja, le Nidaime mis pourtant en place des règles et une formation très sévère pour s'assurer qu'aucun d'entre eux ne sauraient trahir le clan ou se montrer faible d'une quelconque autre manière. Formés à penser et agir comme de véritable armes impitoyables, ignorant la peur et haissant la faiblesse, les nouvelles troupes étaient rares mais de grande valeur. Le Nidaime fut l'instigateur de nombreuses traditions qui constituent les fondements de la société contemporaine de Saigo no Satô.

Mais le leader le plus notable fut le Sandaime Shikage. En effet, le Sandaime estimait qu'il fallait que le village, caché depuis des décennies, soit en harmonie avec le pays. Il s'assura que l'Empire, qui devenait peu à peu une fédération d'oligarques ignorant et niant tout pouvoir à l'Empereur, participe à l'essor de la Cité. Pour que le village de Saigo parvienne à garder un pied dans la politique du Pays du Temps, il fallait faire un sacrifice important : cesser tout conflit avec les Shiki et leur village hypocrite d'Inochi no Satô, et collaborer avec les oligarques. Assumant clairement sa filiation avec l'Empereur plus qu'avec les oligarques, défenseur des tradition et de la culture conservatrice de Toki no Kuni, le Sandaime proposa une scission des pouvoirs : les Saga seraient les armes de l'Empire, alors que les Shiki défendraient l'oligarchie de la future Fédération de Toki no Kuni. Effective de façon tacite, cette scission n'eu pourtant aucun impact lors de la guerre Ninja entre Toki no Kuni et leur voisin du pays de l'Ordre.

Aujourd'hui, vingt deux ans après la guerre, le Sandaime règne toujours.



Etre Aspirant



Dissimulé derrière une façade festive et populaire, la vie au village de Saigo no Satô est rude pour un jeune shinobi : la politique conservatrice sévère du Sandaime impose a toutes les nouvelles générations d'être éprouvées selon des règles archaïques pour mesurer leur potentiel au ninjutsu : être issu d'un clan de Ninja n'est pas suffisant pour devenir Ninja du clan Saigo.

Les Aspirants sont donc entraînés mentalement sans relâche dans les souterrains du pays dès leur plus jeune âge pour être, dès huit a dix ans, bannir la moindre forme de faiblesse. Ils doivent ainsi passer un test pour devenir Aspirant : traverser sans faillir le couloir des ténèbres de l'Académie, dans un silence parfait, au risque de devoir déclencher des pièges douloureux ou de devoir affronter leurs aînés.


Examen Genin



L'examen, quant à lui, n'est que la quintessence de la sévérité du Kage : uen fois instruit à la maitrise du chakra et aux secrets du monde des Shinobis, les Aspirants doivent prouver qu'ils ont compris le sens caché du code des Ninjas.


La vie au Village





Clans



Saga - Clan Dominant : possède un Dojutsu qui, si son utilisateur est soumis à une pulsion de mort, retourne la pulsion à son utilisateur.
Karatsu - Clan Protecteur : en communion avec la nature, ils sont capables de se transformer en lycanthropes sans même faire usage de leur chakra, et peuvent directement utiliser l'énergie de la nature pour nourrir des techniques imprévisibles et dévastatrices.

1 - Umitaka : maitres du Suiton - les plus grands maîtres ont appris à contrôler directement le sang de leurs adversaires, créer de la glace, ou a créer des brumes mortelles...
2 - Kazami : maitres du Vent - les Kazami de la province d'Iwate ont la réputation de pouvoir trancher n'importe quoi et de pouvoir rivaliser sans problème avec les meilleurs samourais du monde. Les plus grand maitres sont capables de transformer pendant quelques secondes leur corps en vent, faisant d'eux des assassins ultimes.
3 - Aichi : Maîtrisant les ombres, les Aichi sont capables de les matérialiser pour en faire des alliés. A très haut niveau, ils sont capables de tuer un être vivant en frappant son ombre, ou de se déplacer en elle comme dans de l'eau.
4 - Iga : En lien avec les arachnides et capable de les contrôler, les Kumoito Iga sont capables de produire des toiles aptes à piéger n'importe quel ninja. A très haut niveau, elles peuvent devenir imperceptibles, etre traversées d'un poison ou devenir tranchantes.
5 - Fukusei : Clan particulier, leurs membres n'ont qu'une seule capacité, celle de complètement copier une cible, prenant leurs traits physiques, mentaux, ainsi que leurs techniques (techniques secrètes incluses).
6 - Kusei : Capables de répandre la mort, les Kusei sont redoutés pour leur capacité a absorber la vie en toute chose.
7 - Kuro'udō : L'utilisateur est capable d'utiliser son propre sang pour en faire des armes qu'il manipule à volonté en dehors de son corps pour attaquer ses cibles. A haut niveau, il peut mêler son sang à son chakra pour le rendre explosif.
8 - Juuryoku : Puissant clan, ses membres sont capables de contrôler la gravité autour d'eux. Plus ils utilisent de chakra et plus la distance est faible, et plus leur pouvoir est puissant. Ils sont capables à haut niveau de broyer leur adversaires sous leur propre poids d'un simple touché.
9 - Matsumoto : adeptes de l'art du Sabre draconique, les Matsumoto et leur sous clan les Mirumoto sont devenu de véritables légendes du Kenjtusu et du Iaijutsu. Capables de maintenir, grâce à de nombreux mouvements, leur adversaires au corps à corps, ils sont aussi capables de profiter du moindre mouvement pour asséner des coups mortels.
10 - Mahou : Clan de motherfucking Vaudouistes !

10 Clans Mineurs max (créés par les joueurs)

1 - Daisen
2 - Midori :
3 - Tsuruga
4 -
5 -



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum