Partagez
Aller en bas
avatar
Invité
Invité

~ Métamorphose en bord de forêt ~ [PV Taku]

le Mar 16 Aoû - 16:04




~ Métamorphose en bord de forêt ~

Une senteur fraîche, au départ de notes d’eau et d’agrumes sur un fond boisé-apaisant aux accents de racines, de terre: la forêt dans toute sa splendeur. Les rayons de soleil transperçaient paresseusement la canopée tandis que les oiseaux gazouillaient insouciants. Une bien douce journée en somme. Soudain, certains oiseaux s'arrêtèrent de chanter, l'arrivée d'un renard n'était pas passé inaperçue. L'animal trottinait fièrement entre les fougères, truffe au vent, sa queue duveteuse le suivant avec souplesse, on aurait presque dit qu'il souriait. Sa gorge habituellement blanche était tâchée de rouge, de sang, allez savoir quel crime cet animal là avait encore commit. Arrivant aux abord d'une rivière le goupil s'arrêta et y bu avidement. Une fois désaltéré il s'assit, les oreilles droites, aux aguets, écoutant la forêt. Après un moment, comme rien ne semblait attirer son attention, il leva ses fesses vers un buisson dans lequel il enfouit sa tête pour en ressortir avec un sac en toile. Curieux animal. Un instant d'écoute encore et il revint sur la berge du cours d'eau, son butin à la gueule.

Cet étonnent spectacle ne s'arrêta pas là. Le canidé se mit subitement à grandir, se redressant sur ses pattes arrières tandis que ses poils roux disparaissaient laissant place à une peau d'une jolie couleur chair. Les coussinets devinrent des mains aux longs doigts fins, les pattes une paire de bras et une paire de longues jambes aux cuisses aux voluptueuses. En bas des reins, sous la queue touffue s'étaient formées des fesses rebondies appelant aux caresses. Plus de pelage blanc sous la gorge non plus, mais une très abondante poitrine des plus appétissante. La truffe était devenu nez, le museau bouche gourmande, et autour les grandes oreilles rousse une longue chevelure brun ébène avait poussée. Les yeux désormais dessinés par de grand cils noirs étaient restés de la même couleur: vert émeraude. Le renard avait laissé place à une femme aux courbes généreuse mais gardant encore quelques atours de son ancienne forme. Endorphine se pencha en avant attrapant le sac en toile d'où elle tira des vêtements. Enfilant d'abord ses sous vêtements elle lava le sang qui avait séché sur sa gorge. Un short, un t-shirt avec un beau décolleté, elle avait retrouvé son humanité.

Profitant encore un peu de ses derniers moment de vie sauvage avant de retourner vers le monde des homme, la belle s'assit dans l'herbe grasse. Elle mit un peu plus de noir sur ses yeux avant de mettre de l'ordre à ses cheveux. Rêveuse elle se mit à chantonner, le doux timbre de sa voix s'élevant doucement, sa queue de renard suivant doucement le rythme de la mélodie...




Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum