Partagez
Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Chupa, chupa chup's !

le Lun 1 Aoû - 14:13
Chupa, chupa chup's !



Il va falloir qu’on me rappelle ce que je fais dans ce coin paumé ! pensa le papillon de Kiri.

Le soleil pointé encore timidement quelques rayons de lumière derrières les collines à l’ouest tandis que Youfu Ga sprintée à vive allure à travers cet immense pont de malheur. Le vent faisait danser sa longue, très longue chevelure au rythme de ses pas dynamique. Impatiente de retrouver le paysage familier du pays de l’eau et de se voir confier une nouvelle mission plus palpitante que celle quelle laisse derrière elle. Déplacer une Kunoichi du Shinusubeki telle que Ga pour ce banal litige commercial avait le don de frustrer Ga au plus haut point.

Elle avait tentée de jouer la médiatrice dans cette affaire délicate, mais sa patience légendaire a eu bien raison des arguments de ses interlocuteurs… La rencontre à donc déboucher sur des négociations plus « musclé » que ce qui était prévu. La situation est toutefois réglée.

A cette heure tardive de la journée, le pont était presque désertique, croisant quelques vagabonds errants qui troublèrent sa solitude. Chouchou eu vent de l’histoire de ce pont. Au vue du carnage qu’il a provoqué, le pont aurait plutôt dû se faire baptiser le pont de Zabuza, voir de Hakku. Deux ninjas qui imposent un plus grand respect que ce guignol de Konoha, Naruto. Pour l’heure, Ga en n’avait que faire, ce pont lui tapait sur le système…


« Ils auraient pu le faire encore plus grand » pensa ironiquement l’impatiente de service, abandonnant son sprint pour une marche plus détendu.

Histoire de calmer un peu les nerfs, Ga dégaina une sucette de son parfum favori : la fraise. Suçant rageusement sa friandise, Ga tenta de se résonner. La mine légèrement détendu à la vue de la terre ferme au loin, Ga avait opté pour son regard perçant et froid. Fort heureusement, le pont était désert, elle n’avait donc personne sous l’œil à transpercer de son regard sévère.

Ga ne put s’empêcher de penser à la longue route pénible qui lui restait encore…


CRAK !

Chouchou venait de donner un grand coup de dent dans sa sucette, en tordant le bâtonnet entre ses mâchoires…



Dernière édition par Youfu Ga le Mar 2 Aoû - 15:46, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Chupa, chupa chup's !

le Lun 1 Aoû - 16:58








« Chupa, chupa chup's ! »

Chassé, il venait d'être chassé de Kiri ou plus précisément, il s'était enfuit pour survivre et accomplir sa divine vengeance. Quel mal avait-il fait à par vouloir prendre la place de son maître en le tuant ? Ce dernier n'était tout simplement plus à même de manier une telle épée et n'en était surtout plus digne vu que son élève l'avait surpassé assez rapidement. Alors qu'il avait cet homme à ses pieds, se vidant de son sang et qu'il allait prendre la lame qui lui revenait de droit, ce fut un commando qui apparut juste entre lui et son gain, l'empêchant d'atteindre son but, son objectif de devenir le propriétaire d'une des sept épées de légende et surtout, de devenir l'un des Sept Epéistes de la Brume.

Malheureusement, sa victoire fut de courte durée et il dut affronter toute l'équipe face à lui sans pour autant réussir à atteindre ses objectifs et il ne tarda pas à comprendre qu'il ne pouvait plus repartir en arrière. Esquivant Jutsu et autres attaques, le Shinobi prit la fuite après avoir détruit le bâtiment ou ils étaient, quittant son statut d’apprenti Epéiste pour celui de Nuke-nin. Quitter le pays ne fut pas simple, mais il prit son temps, en fait, il resta une bonne année dans Mizu no Kuni à planifier son plan de vengeance. Il ne pouvait avoir son épée légendaire ? Il allait donc se fournir à la source et se mit à la recherche du forgeron, prenant son temps afin de le capturer et de l'obliger d'une certaine manière à lui forger son propre sabre.

Tenza Zangetsu... Une lame faite par la haine pour établir le chaos dans ce monde afin de mieux reconstruire. Aujourd'hui, après avoir quitté la grande archipel Bob arpentait le monde à la recherche d'adversaires dignes de ce noms, des épéistes reconnut de tous afin de comparer sa Force à celle des autres. Ses recherches le menèrent dans un tout petit pays ou il dut affronter un bien coriace homme maniant simultanément quatre épées. Il était douée, oh ça oui ! Mais vraisemblablement pas assez vu qu'aujourd'hui, c'était Bob qui reprenait le chemin, en tant que vainqueur. Victorieux et ayant reçu de bien belles coupures tout de même, il ne pouvait point faire le chemin en une traite et avait décidé de prendre du repos une fois le point Naruto traversé. Nom ainsi donnée pour montrer combien le faible Zabuza avait perdu la vie face à un gamin et à ses coéquipiers.

Marchant dans la brume vers une destination que seulement lui et lui seul connaissait, ses sens ne tardèrent pas à se mettre en éveil, un sons se faisant de plus en plus fort, celui de talons claquants sur le sol. Quoi de plus... dérangeant ne trouvez vous pas ? S'arrêtant, sa cape noire couvrant son corps ainsi que son arme, il tenta de chercher la source du bruit et il s'avérait que ce dernier venait de derrière. Quelqu'un tentait de le rattraper. Se pensant seul, il avait retiré sa capuche, mais voyant que quelqu'un arrivait, il la remit bien rapidement, son statut de Nuke-Nin faisant de lui une cible à abattre, il se devait de rester discret.. mais le bruit était bien de trop, le faisant sortir de ses gonds lorsque la souhaite de la femme apparut.

« Tu pourrais pas retirer tes talons... Salope ?! »

Déjà il se sentait prit d'une envie de les lui trancher, ses hauts talons qui faisaient ce bruit si désagréable. Quelle idée de marcher avec pareille choses aussi hein ? Bouillonnant, il était à deux doigts d'exploser, pour une si simple chose. Oui, il était vraiment colérique comme type.


avatar
Invité
Invité

Re: Chupa, chupa chup's !

le Mar 2 Aoû - 15:51
Chupa, chupa chup's !



Tu pourrais pas retirer tes talons… Salope ?!

Le visage de Ga se figea comme stoppé par un arrêt du temps brutal. Elle s’était arrêté net en entendant la demande de l’aimable vagabond si poli. Elle fît volte face afin de mettre un visage sur ce blasphème…

La première chose qui choqua le Papillon de Kiri fut sa couleur de peau si livide qu’il pouvait presque se fondre dans la légère brume qui s’était installé si tôt. Cependant, elle ne put guère en voir plus, l’individu suicidaire était encapuchonné. Sortant d’un geste lent sa sucette de sa bouche, puis en croisant les bras, Ga plongea toute l’intensité de son regard perçant sous la capuche de l’homme, tentant d’apercevoir sa face. Avec un sourcil levé arrogant, Chouchou se lécha les lèvres langoureusement, se délectant du sucre déposé dessus… Que lui voulait-il, ce clown sortit de nulle part ? Encore un puceau frustré qui ne supporte plus les belles femmes qu’il ne pourra jamais avoir ?

Elle savourait la haine de son interlocuteur. Bien que Ga soit sois capricieuse et d’un tempérament volcanique, la colère des autres ne l’affecte pas. Au contraire, elle en jouirait presque.


Il veut quoi le cadavre ? Les talons ne sont pas à ton goût ? J’y suis pour rien si tu n’arrives pas à courtiser une prostituée alors ne t’acharnes pas sur mes talons, dit elle en ponctuant sa réplique d’un claquement de talon sur le bois du pont.

L’individu au visage dissimulé avait un air familier pour Ga. Elle l’avait déjà vu à Kiri. Elle en était presque sûre. De plus, au vue de ce qu’elle pressentait chez lui niveau chakra, cela devait être un puissant ninja. Chouchou sentait la rage de l’homme livide. Sa voix, son apparence, tout empestaient la haine. Une haine forte et insatiable. Si tentait qu’elle soit de l’attaquer, l’envie de découvrir qui il était l’a démangée. Elle le sentait à deux doigts d’exploser mais qu’importe. Ga ne le craignez pas, si courageuse, voir plutôt folle qu’elle était…

Dis-donc, mon chou, tu ne t’es pas présenté ? J’aime bien savoir à qui je m’adresse. Moi c’est Chouchou du village de Kiri. J’ai la désagréable impression de t’avoir déjà croisé quelque part, un zombie comme toi ça s’oubli pas comme ça, hélas…

Inutile de lui cacher son village d’origine. En revanche son vrai prénom, elle tenait à le garder secret par précaution. Ga n’était pas contre un peu de compagnie compte tenu de l’ampleur de son ennui sur son voyage retour, mais elle n’avait nul envie de combattre un ennemi inconnu. Qui plus est, peut être un éminent personnage ou déserteur…

๑ Moi c'est Chouchou du village de Kiri ๑







avatar
Invité
Invité

Re: Chupa, chupa chup's !

le Mer 3 Aoû - 21:08






« Chupa, chupa chup's ! »

Un ricanement ne tarda pas à sortir d'entre ses dents. Ce n'était pas la première fois qu'on l'appelait ainsi à cause de sa couleur de peau qui était particulièrement blanche. Non, il ne vivait pas toute l'année dans une grotte à l'abris du soleil... il était né ainsi, voilà tout. Il était différent, mais s'en contre fichait complètement. Le fait qu'elle se traitait elle même de prostituée était assez révélateur quand on la regardait. Talons hauts, tenue plutôt moulante, elle avait tout de l'écarteuse de cuisses pour quelques Ryôs délicieusement bien placés. Restant à sa place, son sourire malsain toujours sur son visage, il écoutait ce qu'elle pouvait bien dire et ne put que constater qu'elle se souvenait de lui, ou tout du moins il lui disait quelque chose. Oui, on n'oublie pas facilement Shirosaki, surtout lorsqu'on l'a affronté.

Cela faisait bien une dizaine d'année qu'il avait quitté Kiri et encore quelques personnes se souvenaient de lui. Ca pouvait flatter son égaux ça, oui, ça le flattait. Lui qui pensait que seulement quelques rares personnes se souvenaient de sa petite personne. Les épéistes, les hauts gradés et les Shinobi des groupes d'élites. Il fallait dire qu'il ne trainait pas avec les faibles, ni même avec ses compagnons à vrai dire. Du tout ou il était encore un apprentis épéiste, il n'était pas spécialement sociable. Ainsi donc, il avait une personne, non, une proie plutôt intéressante à portée de main. Il ne pouvait qu'apprécier le cadeau que la Force lui avait offerte et il allait donc pouvoir discuter plus sérieusement. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu la chance de croiser une Kunoichi de Kiri... qui ne tentait pas de l'arrêter.

« Venant d'une prostituée qui doit enchainer les clients à l'heure, je prend ça pour un compliment »

Navrant, il continuait de jouer sur cette lancée, mais déjà il commençait à s'ennuyer de la situation. Bien que le bruit creux des talons avait cessé, le visage de l'autre lui semblait un peu trop serin à son goût. Effectivement, elle ne savait pas qui il était vu qu'une partie de son visage était encore encapuchonné, mais il avait encore l'intention de discuter un peu avant de lui révéler son identité et donc son histoire qui en découlait.

« Dis moi donc, cette Garce de Mei est toujours au pouvoir ? Ou les vieux croulants ont enfin compris que les femelles n'ont pas leur place dans la direction d'un village ? »

Sans lui vouer une haine particulière, Shirosaki n'appréciait pas du tout la nouvelle politique de cette femme qui semblait vouloir faire de Kiri une nation encore plus insignifiante que celle du vent. Autant dire qu'elle était sur le bon chemin pour le moment d'après lui. La Brume sanglante tenait toute son histoire d'une doctrine de fer et d'une violence inouïe qui fit frissonner notre jeune ami rien qu'en y pensant.

« J'ai appris que le village avait été attaqué haha... Pas trop de mort ? Non question bête, forcement oui. Il y a dut en avoir pas mal. Les épéistes ont au moins redressés le niveau dis moi ? »




Contenu sponsorisé

Re: Chupa, chupa chup's !

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum