Partagez
Aller en bas
avatar
Administrateur
¤ Rokudaime Hokage ¤
六度目・火影

Messages : 142
Konoha Gakure
Âge : 41 ans.
Taille/Poids : 1m96 & 92kg.
: Hi no Kuni.
: Konoha Gakure no Sato.
一族 : Hōjō.

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
20/77  (20/77)
PV:
25/25  (25/25)
PC:
25/25  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

« Seifuku no Taibou »

le Sam 23 Juil - 11:46






« Seifuku no Taibou »
[Quête ▬ Partie 2]

Son sac était enfin terminé, des rations pour plusieurs jours, des ryôs, un paquetage de survis en somme. Il avait discuté avec Kakashi la veille et ce dernier avait accepté que l'un de ses Shinobi parte pour une folle aventure tant qu'il donnait de ses nouvelles assez régulièrement, ce qu'il avait accepté bien évidement. Cette aventure allait prendre du temps d'après lui, mais ça en valait largement la peine. N'ayant prit que quelques bouteilles de saké, il était certain qu'il pourrait en trouver sur la route et après avoir salué les gardes du village, il quitta Konoha pour le nord, le Grand Nord, car oui, il partait au pays de la neige et il devait se rendre vers l'un des nombreux ports dans les pays mineurs pour prendre un navire susceptible de le mener jusqu'à Yuki no Kuni. Bien qu'il aurait été plus rapide de se rendre dans le pays de la foudre, il allait éviter cet obstacle, ayant eu quelques mauvaises rencontres avec les Shinobi de Kumo durant la troisième grande guerre.

Rien que le trajet prit pas mal de temps, mais Sei était un homme patient et débarqua du navire avec son éternel sourire sur les lèvres, refusant l'aide qui désiraient lui apporter les guides du pays. Il s'avait relativement bien ou il devait se rendre, car le grand Hatake Kakashi avait lui même donné quelques indications à son subordonné, lui qui était déjà allé de nombreuses semaines dans ce pays des années plus tôt. Lentement, ses pieds s'enfonçant sous la neige, il avançait vers la cascade qui n'était point gelée, un phénomène assez étrange dans un pays qui fut toujours recouvert par des étendus gelées. Gravissant la première montagne avec quelques difficultés, il n'en était qu'au début de son périple, devant s'aventurer bien plus loin, bien plus haut pour trouver la petite vallée entre les plus grands sommets.

Le périple fut long et épuisant, même pour un Shinobi de son rang, ce n'était pas simple, le temps n'était pas clément, la neige tombant relativement... souvent, il avait du mal à avancer à bonne allure. Plusieurs jours furent nécessaires pour qu'il puisse trouver le lieux désiré, mais il n'y avait personne, seulement cette petite cascade d'eau bien froide. Véritablement trop froide... Rien qu'à la regardait, il en avait froid dans le dos. Pendant quelques minutes il fit le tour des lieux à la recherche d'âme qui vive, mais personne. Il était seul au monde et il ne pouvait que constater que sa recherche était veine de sens et de résultats. Non loin d’abandonner, il installa sa tente un peu plus loin afin de ne pas avoir de projections glacées et se fit un feu réparateur.

Seul, il se souvenait de ce qu'il avait lu et tentait de trouver une solution à son problème qui était de taille. Il avait voyagé jusqu'au bout du monde à la recherche d'un descendant de ce mythique homme qui avait « tenu » tête au premier Hokage. Malheureusement, il n'y avait rien du tout ici, du moins pour le moment, car il attendait bien que quelqu'un apparaisse par magie pour lui dire qu'il pourrait l'aider. Certes, c'était un beau, mais cet homme ne cessait de rêver et de chercher à accomplir son rêve ou plutôt son but. Transcender les limites de son pouvoir en perpétuelle évolution. Il ne pouvait donc que prendre son mal en patiente... et attendre.

Les jours passèrent plutôt lentement, mais l'homme ne se découragea pas, cherchant à comprendre et à assimiler par pur suspicion les techniques du Taibou. Un pouvoir qui n'avait rien à voir avec les techniques de Ninjutsu commun, un pouvoir qui devait allier le chakra de l'utilisateur avec sa mentalité à toute épreuve, qui surpassait celle des autres... la capacité du conquérant. Sous ses airs d'homme calme et surtout fainéant, il avait la volonté du feu brûlait de mile feux et bien plus que ses compagnons, il désirait protéger son village et toutes les belles choses qu'il y avait à l'intérieur. Les femmes surtout... fait pas se leurrer. Cherchant par lui même une solution et tout en continuant à entretenir son corps presque totalement nu dans la neige, il ne semblait pas avancer.

Le programme était plutôt simple. Il commençait sa journée assez tôt par des entrainements physique avant de se rendre au pied de la cascade et s'installer sur une pierre plate, la seule à vrai dire et de méditer durant de nombreuses heures en tailleur, malaxant son chakra, tentant de le rependre aux alentours de diverses façons afin de pouvoir... sentir les personnes approcher, c'était surement la façon de faire l’ermite ? Ou tout du moins une étape? En créant une sorte de bulle de chakra tout autour de lui, il pouvait sentir les mouvements de ses adversaires pour esquiver et contre attaquer directement !

▬ ...




avatar
Administrateur
¤ Rokudaime Hokage ¤
六度目・火影

Messages : 142
Konoha Gakure
Âge : 41 ans.
Taille/Poids : 1m96 & 92kg.
: Hi no Kuni.
: Konoha Gakure no Sato.
一族 : Hōjō.

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
20/77  (20/77)
PV:
25/25  (25/25)
PC:
25/25  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: « Seifuku no Taibou »

le Jeu 4 Aoû - 14:52






« Seifuku no Taibou »
[Quête ▬ Partie 2]

L'entrainement personnel visant à prédire les mouvements de ses adversaires à l'aide d'une bulle de chakra tout autour de lui se soldat au début par une réussite. Il pouvait ressentir les fluctuations de chakra lorsqu'un animal entrait dans la zone, mais ce n'était vraisemblablement pas assez pour prévoir des attaques de ses adversaires. Patient comme toujours, il ne cessait de s'entrainer autant au maniement de ses lames qu'à sa façon perfectionner ce système de détection comme il l'avait pensé. Une semaine passa et il n'y avait aucune amélioration, mais l'arrivé d'un jeune homme rasé bouleversa complètement sa notion de son entrainement. Un jour, alors qu'il méditait, et qu'il s'entrainait à ressentir toutes les choses autour de lui, il réussit à localiser une personne qui n'était pas bien loin, pour dire, en ouvrant les yeux, il le vit à une dizaine de mètres de lui. Autant dire que ses yeux étaient bien plus utiles à ce moment la.

Le chauve semblait muet et ne faisait que sourire, les yeux mi-clos, un peu comme Sei qui sortit rapidement des eaux glacées pour aller lui parler, mais aucuns sons ne sortirent de la bouche de cet étranger qui semblait bien connaître les lieux et qui n'était pas surpris de le rencontrer. L'avait il surveillé depuis longtemps ? Il n'en savait rien du tout, mais au final, en tendant le bras en avant et en retirant son haut, il l'invita à aller méditer sous la cascade pendant de longues heures... très longues heures, mais Sei persista et attendit que son invité, Mister X daigne bouger. Ce fut lorsque le soleil fut couché et lorsque la lune montra le bout de son nez qu'ils bougèrent finalement et qu'on l'invita à le suivre jusqu'à une destination encore inconnue. Trop intrigué et content d'avoir enfin rencontré quelqu'un, il suivit donc ce qu'il pouvait se rapprocher d'un moine, marchant dans la neige, dans la montagne, dans une grotte pendant une petite partir de la soirée pour déboucher dans un petit sanctuaire de paix ou l'herbe était verte et non pas recouverte de neige.

On le mena jusqu'au temple ou tout le monde était toujours autant bavard, pour ne pas dire que c'était le calme plat. S'installant tout comme les autres, il médita jusqu'à ce que la cloche sonne et pendant qu'il se redressait, ce fut le moine supérieur qui vint le chercher pour le mener dans une salle annexe, ou il parla pour la toute première fois, prenant presque au dépourvu notre Shinobi de Konoha. Il se présenta pour commencer, le moine supérieur de ce temple et demanda à son très cher invité qui semblait tout comme eux, chercher une réponse à la vie et à l’existence.

▬ Je ne recherche point la vérité de ce monde Moine Supérieur. Je suis à la recherche de réponses, d'indices quant à l’existence d'un art ancien appelé le Taibou. Cela vous dit quelque chose ?

Comme s'il avait connu la réponse à l'avance, Sei ne fut pas surpris de n'avoir aucunes réponses à ses questions, mais on lui conseilla amicalement de rester encore quelques temps ici, afin de se reposer et de méditer à ses questions pour trouver les bonnes réponses. Aux hommes patients la vérité de toutes choses viendraient d'elles même. C'était étrangement dit, mais Sei n'avait pas non plus l'intention de rester ici pendant dix ans, mais ne refusa pas de rester la pour la nuit et de passer la journée à méditer avec eux.

Ce ne fut que le lendemain en fin d'après midi qu'il eut une révélation. Ces moines n'étaient pas seulement muets, ils savaient aussi se battre à mains nues. C'était des entrainements certes, mais il comprit bien rapidement à force de les regarder qu'ils étaient bien spéciaux ces petits bonhommes sans cheveux. Ils bougeaient rapidement et savaient presque à l'avance ou frapper pour mettre en difficultés leur adversaire. C'était totalement délirant et lorsqu'on lui proposa d'affronter un élève, il ne put s'empêcher d'accepter. Déposant ses sabres sur le côté du terrain d'entrainement, il fit face au gamin en fait de lui qui attendit que ce soit l'invité qui attaque et ce dernier après une brève hésitation se lança dans la bataille, enchainant les coups de poings avec les coups de pieds, se rendant compte bien rapidement que malgré le jeune âge de l'enfant, il avait du répondant et malgré sa vivacité, il fut rapidement mit à terre par Sei.

Il affronta divers adversaires, tous plus âgés les uns que les autres avant de se retrouver face à l'homme qui dégageait le plus de puissance et bien que Sei tentait depuis tout à l'heure de deviner les coups de ses adversaires grâce à sa bulle de chakra, il ne pouvait tout simplement rien voir venir lorsque il se prit le poing de son adversaire en pleine figure. Il venait de tomber sur quelqu'un qui arrivait à anticiper ses moindres mouvements et bien qu'il allait assez vite, il ne pouvait rien voir venir, s'en était presque déconcertant pour l'homme qu'il était. Il venait de découvrir un adversaire bien redoutable qui semblait avoir le pouvoir de sentir la présence et même de lire dans les pensées de son adversaire. Tout en étant conscient de son handicap, Sei poursuivit son combat, mais finit bien rapidement au tapis, épuisé par un combat ou il n'avait même pas réussit à toucher son adversaire sérieusement. Se redressant, le corps plein de sueur, il se tourna vers le moins supérieur, un petit sourire aux lèvres.

▬ Je vais rester encore quelques temps...





Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum