Aller en bas
Hōjō Sei
Administrateur
¤ Rokudaime Hokage ¤
六度目・火影

Messages : 142
Konoha Gakure
Âge : 41 ans.
Taille/Poids : 1m96 & 92kg.
: Hi no Kuni.
: Konoha Gakure no Sato.
一族 : Hōjō.

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue20/77« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (20/77)
PV:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
PC:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

« La tendresse est le repos de la passion » Empty « La tendresse est le repos de la passion »

le Lun 20 Juin - 20:20




« La tendresse est le repos de la passion » Testcopiey

« La tendresse est le repos de la passion »
[PV ▬ Tae]

Le bruissement des feuilles, le vent soufflant de plus en plus fort, les conditions climatiques étaient de pires en pires au fur et à mesure qu’il avançait. Ce n’était pas ce qu’il préférait, mais il n’avait pas vraiment le choix, le travail était le travail après tout et il se devait de retrouver sa « cible ». Une jeune femme qui venait tout juste de déserter Konoha et ayant tué quelques uns de ses compagnons. Enfin, le mot n’était pas spécialement adéquate pour la situation, mais à quoi bon, ce qu’elle venait de faire était impardonnable et il se devait d’aller rapidement à sa poursuite afin de l’arrêter et qu’elle… paye pour ce qu’elle avait fait.

Etant surement l’un des plus rapides Shinobi de Konoha, bien évidement après l’éclair jaune de Konoha, Sei était la personne idéale pour poursuivre la fuyarde qu’il connaissait légèrement, à vrai dire, il avait tenté de la conquérir quelques années plus tôt, mais cela c’était soldé par un échec malheureusement… Surement n’aimait elle pas les hommes d’âge mur comme lui. Ce n’en était pas moins un défis à sa hauteur, mais les choses en entrainant une autre, il la perdit de vue… jusqu’à aujourd’hui tout du moins.

▬ Yare Yare… Pourquoi tant de précipitations…

Sautant de branches en branches, il se dirigeait vers la frontière au nord du pays vers la vallée de la fin. Il avait suivit les traces de la jeune femme et avait tout de même demandé l’aide d’un Inuzuka pour le mettre sur la bonne route. Ensuite, il n’y avait pas plus emblématique endroit pour quitter le pays du feu… N’étant pas spécialement en retard et surtout étant outrageusement rapide, il se permit de la dépasser à quelques kilomètres de la pour finalement se rendre sur la tête de Shodaime, s’installant à même le sol, deux coupelles de saké en face de lui, l’une d’elle déjà à moitié vide…

Ou à moitié pleine, tout dépendait du point de vue de la personne à vrai dire. Ses deux sabres sur ses cuisses, son chapeau bien en place sur sa tête, il ne bougeait pas d’un pouce, sentant la présence de la jeune femme de plus en plus forte, si elle voulait passer à Oto no Kuni, elle tomberait forcement devant le « jeune » homme de Konoha qui l’attendait pour en apprendre un peu plus sur les motifs de se désertion et surtout de ses meurtres. Quelques instants plus tard, la belle apparut et tout souriant, l'homme ne tarda pas à l'accueillir, la surprenant surement par la même occasion.

▬ Puis-je vous proposer un verre Tea-Saaaan ?



Anonymous
Invité
Invité

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

le Mer 29 Juin - 1:34
" Chaque seconde blesse, la dernière tue "

Que faisait-elle en ces lieux ? Si seulement elle même en avait eu l'explication … Existe t-il une justification valable au lâche acte de fuite ? D'aucuns répondront par la négative, les esprits plus logiques quant à eux admettront l'inverse plus aisément . Tae avait depuis un moment déjà quitté le village de Konoha, en direction de la frontière interdite. Le temps avait couvert son passage, et au cours du pèlerinage maudit, la pluie avait impunément ruisselé le long de son corps, inondé plusieurs fois son visage, et même effacé ses pleurs. Cependant, l'indéfectible parfum de la mort imprégnait encore et toujours la peau de ses mains. Elle avançait à grands pas, consciente que le sursis dont elle bénéficiait serait de courte durée, quelque soit la célérité avec laquelle elle effectuait son voyage. Ses foulées, légères et souples comme mesurées, soulevaient elles peu de poussière malgré un paysage rocailleux. Et pour peu que le vent soufflât, il produisait d'avantage de bruissements dans les frondaisons que ses propres gestes. En dépit de ces conditions optimales, la jeune femme conservait une attitude de scepticisme particulièrement inquisitrice. Comme si tout pouvait s'effondrer en un instant, effacer ses efforts de discrétion, réduire à néant ses espoirs les plus intimes. De la même façon que l'écume balaye une œuvre d'enfant sur le sable, la présence qu'elle identifia en s'approchant de la cascade la laissa pantoise.

" Puis-je vous proposer un verre Tea-Saaaan ? "

Sa voix avait fendu l'air, brisé ses barrières, éveillé son esprit. Tae s'immobilisa face à lui, ses prunelles grises détaillant ce visage qu'elle avait quasiment oublié. Les traits rudes dissimulés sous un masque souriant, une attitude désinvolte distrayant l'esprit du fait qu'il avait tout de même ses lames à portée de main, l'individu n'avait pas changé d'un pouce. Que faire … son regard virevolta brièvement de gauche à droite, alors que son être tout entier se dirigeait docilement vers l'intrus. Prise au piège momentanément, la belle replia ses jambes sous son fessier, s'installant au cœur de cette étrange scène de pique-nique. Elle vida sa liqueur d'un seul trait, et l'effet ne se fit pas attendre. Le feu lui monta aux joues, alors que la boisson laissait clairement un plan douloureux de son trajet entre sa gorge et son œsophage. Tae afficha un rictus empreint tout autant de satisfaction, que de dégoût pur et simple.

" Sei … "

Un froid glacial émanait d'elle, de son ton comme de sa façon d'être. La jeune femme n'était plus la même que jadis, en avait-il seulement idée ? La lueur de haine qui dansait dans son iris contrastait singulièrement avec la douceur de son minois, elle n'était plus que contradiction. Un simulacre de bonté, un maléfice sournois dans un écrin de cristal. Ses pulsions étaient dictées par son instinct et ses actes par une soif de liberté inextinguible. Rien ne pourrait l'arrêter … pas même cet homme, qui autrefois l'avait connue sur le bout des doigts. Impassible, elle susurra ces quelques mots insignifiants, qui pourtant lui brûlaient les lèvres depuis d'interminables minutes.

"Qu'est-ce que tu veux ? "

" Je te déteste singulièrement"
Hōjō Sei
Administrateur
¤ Rokudaime Hokage ¤
六度目・火影

Messages : 142
Konoha Gakure
Âge : 41 ans.
Taille/Poids : 1m96 & 92kg.
: Hi no Kuni.
: Konoha Gakure no Sato.
一族 : Hōjō.

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue20/77« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (20/77)
PV:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
PC:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

le Mer 29 Juin - 20:15




« La tendresse est le repos de la passion » Testcopiey

« La tendresse est le repos de la passion »
[PV ▬ Tae]

Il ne pouvait que se poser de nombreuses questions sur cette femme qui avait radicalement changée de bord. Quittant Konoha après avoir massacré ses coéquipiers Shinobi. Durant toute sa vie, durant de longues années, il s’était posé mainte et mainte fois des questions sur les gens qui désertaient Konoha. Village calme et paisible, il ne cesse d’être généreux avec ses villageois et ses Shinobi, un lieu ou il fait bon vivre et pourtant, des gens arrivent encore à avoir des comportements dès plus étranges et à prendre la fuite, devenant des déserteurs après avoir causés des problèmes aux villageois et à ses frères et ses sœurs d’arme. Regardant la jeune femme boire son verre, il ne tarda pas à le remplir de nouveau, détaillant son visage comme ses grimaces et son regard qui n’était plus que l’ombre de ce qu’il pouvait être la dernière fois qu’il l’avait croisé.

▬ J’aimerais bien discuter avec toi Tae-Saaaan !

Il voulait tout savoir, le fait qu’on lui avait demandé de la pourchasser pour la ramener à Konoha était déjà étrange, mais à présent qu’elle était devant lui, il pouvait sentir que la flamme de sa volonté liée au village était presque totalement éteinte. Par sa voix, son regard et sa façon d’être, il devenait pleinement conscient que la situation avait changé et qu’il serait compliqué de revenir en arrière.

▬ Pourquoi avoir fait ça ? Pourquoi ?

Son sourire était toujours présent sur son visage, mais le ton de sa voix avait clairement changée. Elle était plus dure, plus sérieuse. Il ne tarda pas à reprendre une gorgée de saké avant de déposer son verre et de poser ses mains sur les fourreaux de ses armes. Il ne désirait pas en venir aux armes, mais ses ordres étaient clairs pour le moment et il devait la capturer avant qu’elle ne quitte le pays. Elle n’en était plus très loin et c’était pour cette raison qu’il désirait lui parler avant d’entamer quoi que ce soit avec cette femme. Remettant son chapeau bien sur sa tête, il planta son regard dans celui de la jeune femme.

▬ Pas besoin de me ménager… tu sais très bien pourquoi les anciens m’ont envoyé ici, juste devant toi.


Anonymous
Invité
Invité

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

le Jeu 30 Juin - 12:32
" Un potentiel infini,
Et un horizon qui ne l'est pas moins. "

La jeune Nuke-nin laissa trainer ses prunelles grises sur les fourreaux de son antagoniste. Tout était là, à portée de ses mains. Une seule réflexion malvenue, un unique échange irréfléchi, et la discussion changerait littéralement de tonalité. Non, elle n'avait aucunement peur de Sei, tout comme elle savait que lui ne la craignait pas. Mais éviter le conflit n'était-il pas la meilleure chose à faire ? Toutefois, il lui serait probablement impossible de repartir aussi librement qu'elle était venue. Restait à découvrir de quelle façon se tirer de ce mauvais pas … L'homme semblait quelque peu interloqué. Blessé ? Ou tout simplement sidéré de voir à quel point une personne peut évoluer en un court laps de temps. Pourquoi avoir fait ça ? Oui, c'était bien ça la question la plus fondée. Pourtant, un lourd silence s'abattit sur l'instant, comme l'on recouvre d'un linceul épais le visage blême d'un cadavre. Tae se mordait insensiblement la lèvre inférieure. Que répondre ? Que son idéologie s'était brusquement renversée ? Que las de voir la bêtise humaine, elle avait opté pour la destruction de toute imperfection ? Comment de telles paroles pourraient s'échapper d'entre ses dents en restant impunies …

Difficile à dire … finit-elle par lâcher dans un souffle.

Il souriait, malgré ce qu'il pouvait éprouver. Du regret ? De la pitié ? De l'incompréhension ? Sûrement un étrange mélange de tout cela. Sei avait insinué ses pupilles au cœur des siennes, comme s'il tentait de lire en elle. Mais tout restait noir, empreint d'incertitude et d'une profondeur effrayante. Il ne pourrait y voir ni haine ni joie, pas de désir ni de rejet. Il résidait en elle quelque chose de bien moins concret que tous ces sentiments basiques, mais d'éternellement plus complet. Une façon de vivre et de ressentir les événements différemment, d'interpréter les dires et d'écouter le moindre son, jusqu'au silence. Une brise souleva légèrement ses cheveux châtains, détendant au passage son visage aux traits si fins. Tae restait impassible, presque contemplative, pourtant une douce chaleur émanait de tout son être, contrastant avec la froidure de ses premières paroles envers lui. Les yeux toujours posés sur les lames de son interlocuteur, elle haussa imperceptiblement les épaules, faisant par là même bouger ses propres fourreaux dormant entre ses omoplates. De chaque côté sortait le pommeau menaçant de ses dagues, fidèles amies dont elle ne se séparerait assurément qu'à sa mort. Penchant à peine la tête sur le côté, elle leva ses prunelles vers celui qui se tenait face à elle, et vidait ostensiblement ses verres les uns après les autres.

Tu le sais probablement, mais les bêtes n'ont ni enfer ni paradis. Elles vivent dans l'innocence. La méchanceté, comme le rire d'ailleurs, est le propre de l'homme.

Sa voix était étrangement calme et sirupeuse. Tout était strictement mesuré, même si le paraître semblait naturel. Cependant elle ne mentait pas, non. La jeune femme ne mentait jamais, elle réprouvait le mensonge jusqu'à son origine. Blottie dans un mutisme forcé depuis le début de son voyage, échanger quelques mots, même avec Sei, lui était d'une suavité peu commune. Pourtant elle savait que leurs palabres ne pourraient durer éternellement, que le temps pressait, autant pour elle que pour lui. Bien qu'à son inverse, elle n'ait aucune mission hormis sa propre survie, l'enjeu n'en était que plus important encore. Elle reprit, insensible au vent qui s'éveillait au fil des minutes s'écoulant …

Ce que je veux dire par là, c'est que j'ai perdu cette innocence. Mais je la nommerais plutôt ignorance. J'ai ouvert les yeux sur les erreurs que beaucoup commettent, sur la façon dont chacun détruit le monde qui fait son apanage.

Un fin sourire se glissa momentanément sur ses lèvres, avant de disparaître aussi vite qu'il était apparu.

Il faut détruire ce qui nuit, pour recréer par la suite. Quoi que nous fassions, le monde ne sera jamais suffisamment débarrassé de sa vermine. Nous nous entretuons, au lieu de remercier dame nature de nous avoir donné la vie. Nous combattons, au lieu d'échanger dans la quiétude. Nous avons un esprit de compétition si fort qu'au final, nous ignorons tout de la hiérarchie naturelle dont nous bénéficions …

La jeune femme savait parfaitement que ses allégations lui étaient tout bonnement étrangères. Il ne pouvait pas comprendre. D'ailleurs fort peu de personnes en avaient la capacité. Il fallait s'ouvrir, refuser l'acquis pour s'éveiller à la découverte, cela n'avait rien de nouveau en soi, mais c'était un précepte que neuf personnes sur dix délaissaient en grandissant. Intérieurement, une brève pensée la secoua. Pour qui se prenait-elle ? Avait-elle la prétention de rétablir un quelconque équilibre dans celui déjà instauré par l'habitude ? Non. Mais elle avait la sensation de pouvoir changer quelques situations, à sa propre échelle. Ses actions auraient besoin d'être plus clairement définies … seule elle n'irait pas loin. Sa jeunesse l'handicapait bien plus que sa force, physique comme mentale, dont elle ignorait encore le réel acabit.

Que comptes-tu faire Sei ? Me tuer sur le champ ?

Il ne le pourrait d'aucune façon. Tae n'était définitivement plus la même qu'il eut pu connaître autrefois. Pour résumer, elle n'était plus une enfant. Mais les changements s'étaient opérés bien au delà de ses limites corporelles. Il y avait eu une évolution radicale, une page tournée sur toute une enfance de soumission volontaire. Un Tigre en cage …
Hōjō Sei
Administrateur
¤ Rokudaime Hokage ¤
六度目・火影

Messages : 142
Konoha Gakure
Âge : 41 ans.
Taille/Poids : 1m96 & 92kg.
: Hi no Kuni.
: Konoha Gakure no Sato.
一族 : Hōjō.

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue20/77« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (20/77)
PV:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
PC:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

le Jeu 30 Juin - 17:32




« La tendresse est le repos de la passion » Testcopiey

« La tendresse est le repos de la passion »
[PV ▬ Tae]

Tranquillement il laissa la jeune femme lui exposer son point de vu, sa vision du monde sans l’arrêter dans ses phrases. Elle n’était vraiment plus la femme qu’il avait rencontré des années plus tôt, elle était toujours aussi physiquement attirante voir même plus, s’étant épanouis au fil des années, mais elle n’était plus du tout la même à l’intérieur à présent. Froide et pleine d’images, elle avait complètement changée de bord s’il pouvait dire ça comme ça. Il devait avouer qu’il y avait quelque chose de vrai dans ce qu’elle pouvait dire, mais elle allait dans des extrémités bien trop obscures qu’il ne pouvait surement pas cautionner. Elle lui demanda finalement ce qu’il comptait faire à présent qu’il savait tout ça, qu’il avait une idée des plans, des désirs de la jeune femme. Il ne savait pas vraiment quoi dire sur le froid, lui qui était d’un naturel posé, il aimait réfléchir de longues heures, mais ça n’était pas le cas pour le moment.

▬ Je ne pourrais te tuer, tu le sais très bien Tae-Saaaan !

Comment pourrait il la tuer ? Mettre fin à la vie d’une femme qu’il avait aimé ? Oui, vous avez bien lu, aimé ! Lui qui a un cœur d’artichaut et qui tombe follement amoureux de toutes celles qu’il rencontre. Son Nindô n’était pas totalement différent, détestant prendre la vie aux autres, il préfère les mettre hors d’état de combattre et les livrer à la justice. Tuer est pour lui la pire des choses à faire et ce fut surement la troisième grande guerre qui fut la plus atroce pour le Shinobi qui avait eu du mal à aller jusqu’au… bout des choses.

▬ Tu sembles vouloir détruire le monde que nous connaissons pour en bâtir un autre bien plus respectueux… La destruction n’est assurément pas la meilleur solution…

Soupirant, il ne pouvait qu’énumérer le nombre de fois ou il avait entendu des gens parler de tout détruire pour mieux rebâtir. C’était un bon précepte pour ce qui était des vieilles maisons, mais cela ne pouvait s’appliquer pour les hommes qui ne cessaient d’évoluer au fil du temps, toujours plus compétitifs, toujours à la recherche de plus de puissance et d’argent. L’homme est naturellement vaniteux et ne pense qu’à lui-même. Malheureusement changer leur nature ne serait pas aussi simple et une méthode aussi radicale ne marcherait pas non plus.

▬ Je ne te tuerais pas… Mais je veux voir de mes propres yeux si tu as le talent nécessaire pour tenter quoi que ce soit. Changer le monde n’est pas chose aisée et tu as l’intention de te lancer dans une croisade qui n’aboutira qu’à plus de mal.

Se redressant, il remit ses sabres à sa ceinture avant de remonter légèrement son chapeau pour regarder son ancien amour qui désirait détruire le monde actuel pour en rebâtir un autre, un rêve, une utopie. Il ne pouvait que tester l’ancienne Shinobi de Konoha, non pas par la parole, mais plutôt par ses actions. Il verrait quoi faire dans le feu de l’action… Prenant un sabre dans sa main, il le tendit vers la jeune femme. Il aurait préféré la rencontrer dans d’autres circonstances, mais il n’avait plus le choix.


Anonymous
Invité
Invité

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

le Sam 2 Juil - 10:57
Je sais que le sang ne se lave qu'avec des larmes.

De toute évidence, Sei portait encore une attention particulière à la jeune Nuke-nin. Pourtant, il s'avérait incapable de comprendre le pourquoi du comment. Qu'à cela ne tienne, elle s'y attendait parfaitement. Toutefois, l'option pour laquelle il opta la laissa sans voix. Un combat ? Pour lui prouver sa force ? Depuis quand avait-elle quoi que ce soit à démontrer ? Était-ce là une forme de rite de passage, qui, une fois réalisé lui permettrait de quitter la place sans l'avoir à ses trousses ? Tae détaillait les traits de son interlocuteur, son propre visage empreint d'une gracieuse impassibilité. L'homme souleva le bord de son chapeau, l'observant quelques secondes durant, puis s'empara de son sabre avant de le pointer vers la jeune femme.

- Bien …

Sa voix s'était éteinte en un souffle, plus fin encore que le doux zéphyr les caressant. La fuyarde éleva son bras droit sans geste brusque, effleurant du bout des doigts le pommeau de ses dagues avant d'en extirper une de son fourreau. Le collier morcelé ornant sa poitrine cliqueta sous son mouvement, ses pierres ambrées brillèrent très faiblement, contrastant avec l'éclat lilial de sa lame argentée. Tae abaissa son arme le long de son corps, son regard lunaire soutenant sans difficulté celui de son adversaire. Sur sa joue droite, l'étrange symbole d'ordinaire couleur chair sembla s'éveiller, comme animé d'une puissance et d'une existence qui lui serait propre. Son être tout entier réagissait de façon autonome face à cette agression extérieure, elle le sentait au plus profond de ses entrailles. En elle, l'esprit et le physique étaient deux éléments parfaitement distincts, si l'un lâchait prise, l'autre pouvait avoir d'étonnantes vertus moralisatrices sur le premier. Peut-être appelle t-on cela « force mentale ». Bras détendu, la pointe de sa dague dessinait d'étranges symboles au gré de sa respiration sur ce sol mi rocailleux, mi terreux.

Un sourire piquant se dessina sur les lèvres pulpeuses de la jeune femme. Joueuse, elle fit tournoyer simplement sa dague autour de sa main, telle une élève s'entraînant à produire un quelconque effet de style conformément à la demande de son sensei. Cependant, outre ce spectacle pacifique, Tae reculait peu à peu, son regard toujours planté dans celui de son antagoniste. Aucune émotion particulière ne s'était peinte sur son faciès, pourtant l'on pouvait deviner une certaine masse de réflexion derrière ce déplacement anodin. Chacun de ses pas était mesuré, ses muscles se contractaient et se détendaient simultanément. Son esprit se vidait de toute pensée superflue, concentrant toute sa sollicitude sur celui qui l'avait provoquée en duel. Une bataille fort étrange, dont elle n'avait d'ailleurs pas saisi l'entier fondement. Et si tout cela n'était qu'un jeu d'enfants ?

Tae en avait la certitude. Ce combat, il en avait besoin. Comme un gage que ce qu'il avait vécu n'était pas mort, qu'elle n'était pas totalement différente de celle qu'elle fut autrefois. La jeune femme cessa de faire virevolter sa lame, la tenant simplement le long de son corps, elle s'immobilisa totalement, l'air taquin, à une dizaine de mètres de son point de départ. Doucement, elle pencha légèrement la tête sur le côté.
- Contente de te revoir ...
Hōjō Sei
Administrateur
¤ Rokudaime Hokage ¤
六度目・火影

Messages : 142
Konoha Gakure
Âge : 41 ans.
Taille/Poids : 1m96 & 92kg.
: Hi no Kuni.
: Konoha Gakure no Sato.
一族 : Hōjō.

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue20/77« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (20/77)
PV:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
PC:
« La tendresse est le repos de la passion » Left_bar_bleue25/25« La tendresse est le repos de la passion » Empty_bar_bleue  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

le Sam 2 Juil - 21:27




« La tendresse est le repos de la passion » Testcopiey

« La tendresse est le repos de la passion »
[PV ▬ Tae]

Il la regardait tout en se demandant ce qu’elle pouvait bien faire, bien penser, bien ressentir. Elle n’était plus celle qu’il avait rencontré des années, des mois plus tôt. Il voulait la tester, voir si elle pourrait réaliser ses rêves par ses propres moyens, par sa propre force. Il ne connaissait que trop mal l’art de la belle, ne l’ayant encore jamais affronté ou encore accompagné pendant une mission. En somme, il ne savait presque rien d’elle sauf qu’elle maniait ses dagues avec une certaine d’dextérité. Face à lui, elle aurait surement du mal à faire le poids, lui qui utilise ses sabres, la différence est rapidement faite.

▬ J’aurais préféré que nous nous retrouvions dans de meilleurs circonstances.

Souriant encore et toujours, son visage ne reflétait pas sa pensée intime ou encore son cœur saignant, soufrant le martyre de devoir affronter une si jeune femme qui lui avait volé son cœur dès le premier regard. Malheureusement, sa vie était liée à celle du grand arbre de Konoha et à ses habitants qui avaient une total confiance en ses capacités. Aujourd’hui, Tae avait tué des compagnons qu’elle devait protégé et s’était enfuit, il était temps de lui rendre la monnaie de sa pièce et les vieux croulants du village avaient envoyés un atout de leur manche, une pièce maitresse qui se devait de faire une exemple.

Soupirant, serrant la main sur le fourreau de son sabre, il pointa la pointe de ce dernier vers Tae qui était à présent à plus de quatre mètres de lui et tout en enrobant sa lame de chakra tranchant, il ne tarda pas à faire plusieurs mouvements de bras, trois pour être plus précis afin de former un triangle de lame de vide afin qu’elles mettent à l’épreuve la jeune femme. Sans plus attendre, il bondit en l’air et lança de nouveau une autre attaque tranchante qui la prendrait de haut, créant une légère explosion à l’impacte, tranchant toutes matières présentes sur son chemin. Pour le moment il n’y mettait pas toute sa force et il retomba comme une fleur sur le sol, tenant son chapeau de sa main de libre.

▬ Toujours la Tae-Saaaan ?

Il la savait assez forte pour esquiver ce genre d’attaque, mais depuis le temps, était elle toujours au même niveau ou s’était elle améliorée au point de pouvoir rivaliser avec ce qui pourrait s’apparenter à un Sanin ? L’art de son clan lui permettait d’exceller dans les techniques aux sabres, mais aussi à distance… quoi de mieux pour un sabreur non ?

▬ Montre moi donc la force qui changera la face de ce monde !




Contenu sponsorisé

« La tendresse est le repos de la passion » Empty Re: « La tendresse est le repos de la passion »

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum