Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

:: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 13:06
Torse nu, allongé, le second Jinchuuriki de la Brume gouttait à la quiétude de cette faible brise roulant entre les pythons rocheux formant les Monts Brumeux. La vie pouvait se conjuguer à bien des temps et en cet instant, le Nibanme la conjuguait au temps du plaisir, jouissant des instants présents sans se soucier du monde extérieur, rejetant pour quelques heures les présupposés de la civilisation Ninja et en particulier l’importance donnée à la constante vigilance. Du Kiri Cola, un Bentô consistant préparé avec soin et de l’ombre pour somnoler, il y avait peu de chose qu’appréciait plus Vicious que ces purs moments de bonheur.

Peu de choses hormis les affrontements violents et les combats à même de mettre en valeur sa propre force comme celle de son adversaire. Et un affrontement violent, il allait y avoir droit sous peu … Cinq jours s’étaient écoulés depuis les événements qui l’avaient cloué au lit dans la chambre de sa Mizukage. La nuit passé seul dans les draps de la belle avaient au moins eu le mérite d’imprimer quelque chose dans l’esprit du Bretteur de la Brume : la prochaine fois il y passerait la nuit les bras refermé sur la peau de la belle de Mei pour le plus doux des sommeils …

Les jours qui suivirent, le combattant aux iris rubis les passa dans le centre d’entrainement du Nexus, combattant Punk & Sheamus avant d’y suivre les terribles méthodes de musculation imposées par le cerveau de son petit groupe : Jurakyūru ! S’il ne se sentait pas encore à 100%, le Nibanme de la Mizukage se devait d’honorer sa propre parole et c’est avec la force d’un loup qu’il comptait bien acter l’ensemble de ses progrès sous les beaux yeux de la plus puissante Kunoichi du Pays de l’Eau. Quitte à s’en mettre le corps en pièce !

Le Jinchuuriki du démon retenu par le sceau « 柔術 » gravé à même sa poitrine déplia sa lourde carcasse pour faire face au vite panorama lui faisant face. Les pics rocheux émergeant des nappes de brume offraient toujours un beau spectacle, calme et tranquille à la fois. Les lieux imposaient le silence et c’est dans le respect de ce dernier qu’Okamura referma ses doigts sur le fourreau du Katana qu’il avait emporté avec lui. Cette vieille lame que lui avait léguée Shiliew avant d’aller combattre Rokubi, il allait devoir l’utiliser pour récupérer l’épée de son défunt maitre que lui avait subtilisé Mei …

Une foule de souvenir vint heurter les pensées du jeune homme alors qu’il se remémorait ce douloureux passé. Ses dents se crispaient et la haine que lui évoquait ce sanglant épisode accéléra bien volontairement son pouls. Un roulement d’écho, le bruit caractéristique du tonnerre qui gronde. C’est ce qui brisa le silence qui venait d’étreindre les Monts Brumeux.

Plus longues de quelques centimètres, les pointes capillaires d’Eizo se détachaient en mèches affinées dirigées vers les cieux brumeux. Ses muscles avaient légèrement grossi pour adopter une forme encore mieux proportionnée. Et son corps était entouré d'éclairs de Chakra pur, d'une blancheur et d’une chaleur insoutenable au point de faire disparaitre en fumée le haut noir d’ Okamura. Des Éclairs qui crépitaient furieusement en formant des cercles autour de son torse et de ses membres. Ses yeux, quand à eux, étaient maintenant d'un or extrêmement pâle, comme décolorés.

Ses six semaines de combat avaient plus ou moins appris à Eizo que de violentes émotions étaient à même d’appeler à lui le pouvoir de Rokubi et c’est dans un énigmatique sourire qu’il dévoila ses canines hypertrophiées, ravi de voir qu’il était à même de débloquer le Chakra du Démon par la force de son Mental. Durant Cinq Jours il avait entrainé son corps mais aussi son esprit et s’il était encore loin du niveau de Yagura-Sama, il se sentait plus redoutable que jamais. La transformation cessa tout à fait quand le disciple de Shiliew ferma les yeux en imaginant un futur qui n’appartenait qu’à lui. Quand ses prunelles accueillirent de nouveau la lumière, elles étaient teintées de leur sempiternelle couleur sang …

Passant son sabre à sa ceinture, Eizo se prépara pour l’affrontement à venir en posant un genou à terre. Ses doigts puissants passent sur son pantalon brûlé par les foudres de son Bijuu avant d’arracher les jambes au niveau des genoux. Enroulant ces bandes d’étoffe autour de ses poings, le Ninja de Kiri délaisse également ses sandales pour le plus porter qu’une simagrée de short en lambeau. Il renvoyait plus l’image d’un Bad Ass adepte du Combat libre que de l’honorable bretteur en cet instant … Corps battu par les vents, sabre tenu aux côtés de sa tête, Eizo étirait un sourire vipérien en pensant qu’il avait dans son cœur de quoi surprendre Mei …
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 14:15


Elle arriva juste face à lui, souriant en le voyant ainsi se préparer physiquement pour leur combat. Un sourire se dessinait agréablement sur ses lèvres et elle vint à s'approcher de lui, les bras toujours croisés sous sa poitrine avant de finalement les délier tandis qu'elle était tout près de lui. Elle releva son délicieux visage vers lui, attrapant enfin de ses doigts la clef qu'elle avait laissé entre ses seins pour la lui mettre sous le nez, la balançant de gauche à droite. Elle lui mit une petite pichenette sur le bout du nez avant de laisser retomber la clef dans le creux chaud et doux de ses seins.

" - Si tu ne la récupères pas considère que tu as perdu ce combat mais de toute manière... Tu perdras. "

Il aurait réellement toutes les peines du monde à venir à bout de Mei. N'ayant nullement l'intention de lui faire de cadeau, il avait osé sous-entendre qu'en cinq jours d’entraînements il pourrait venir à bout d'elle. Ils allaient jouer et il allait comprendre que tous leurs entraînements passés n'avaient jamais été qu'une promenade de santé. Lui qui n'avait jamais goûté à la lave de la Mizukage allait être servi. Il allait sans mordre les doigts et s'en brûler les pieds. Elle déposa le bout de son doigt sur ses lèvres, le gratifiant d'un baiser avant de le poser sur celles du Nibanme. Rien n'était trop bon pour le laissez se perdre l'espace d'un instant dans ses songes qui lui perdraient.
Elle s'éloigna de deux bons en arrière. Elle connaissait chacune des manière qu'il avait de combattre. Aujourd'hui il ne l'approcherait sûrement pas et il aurait à faire à des techniques qui l’obligeraient systématiquement à reculer devant la tigresse qui lui cracherait son feu en plein visage. Qu'il prépare les onguents !

Un sourire carnassier prenant place sur les lèvres de la belle, elle ouvrit de quelques centimètres la fermeture éclair de sa robe. Offrant plus de liberté à son corps et permettant à ses poumons d'inspirer davantage d'air et de se préparer au combat qui allait débuter dans les hauteurs des Monts Brumeux. La belle crinière auburn claquait dans l'air avec la brise qui s'engouffrait dans ses cheveux, les belles prunelles émeraudes se dardant sur son bel ennemi. Elle passa sa langue sur ses lèvres.

" - J'espère que tu me pardonneras mon manque de pitié, mon petit Eizo. "

Elle ne devait pas lui laisser le temps de développer quoi que ce soit. Il devait être mis hors d'état de nuire dès les premières minutes du combat si elle ne voulait pas se voir être pris au dépourvu. Car même si la belle le cachait bien, il avait de quoi la faire frémir. Eizo était un adversaire redoutable à qui elle ne donnerait pas sa chance. Il n'y avait pas que lui qui avait de l'orgueil à revendre après tout.
Elle lui fit alors signe de venir jusqu'à de ses doigts.




Action 1: S'éloigne d'une action
Action 2: Préparation de piège +5 (90 à 95)
avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 15:16
Comme toujours ou presque elle se jouait de lui, apparaissant comme une femme fatale dressée contre un adversaire masculin négligeable … Cette attitude bafouait autant l’honneur du guerrier présent chez le Bretteur de la Brume qu’elle brisait le cœur de l’homme amoureux. Mais comme à son habitude, Okamura peignait son visage et son langage corporel d’un masque froid qui se voulait détacher des émotions matérielles de ce monde.

Sauf que, comme à l’accoutumé, avec Mei tout était différent … Si sa pichenette ne lui avait fait ni chaud ni froid sa simulation de baiser avait eu tôt fait d’enflammer l’imaginaire d’Eizo qui sentit le rouge lui monter aux joues. Non, pas maintenant ! Il se devait de rester concentré car c’est bien toute sa force mentale qu’il lui faudrait employer en plus de ses talents physiques pour parvenir à vaincre sa Mizukage et ainsi récupérer un des trésors chers à son cœur.

Son regard se fit plus sombre alors que ses muscles mis à nus s’animaient lentement, accompagnant le recul de la belle d’un grincement caractéristique d’un lame qui sort de son fourreau. La lueur d’un rayon de lune au sortir de la nuit, telle pouvait être la plus poétique des façons pour décrire la mise au jour du Katana que comptait employer le bretteur pour ce combat. Aussi à l’aise dans son maniement à une comme à deux mains, Eizo comptait bien faire la démonstration la plus forte des Kunoichis du Village qu’il n’était pas le moins du monde quantité négligeable et qu’il saurait lui opposer une résistance appréciable. Du moment qu’il n’avait pas à LES utiliser …

« Comme si j’avais quelque chose à espérer de toi … »

Dur mais réaliste constat de la part d’un Bretteur à l’honneur bafoué qui se voyait constamment comme manipulée par une femme le considérant plus comme une friandise que comme une alternative définitive au combat et à la vie de Ninja. Pour ce combat, Eizo ferait le deuil de Mei. Son chagrin de ne point pouvoir la serrer dans ses bras et l’embrasser à loisir reviendrait quand il aurait fait ses preuves et démontré tout son talent.

La réponse au mouvement de ses doigts vint de la plus simple des façons pour un adepte du combat armé au corps à corps : il lui fallait rallier la distance et c’est dans un bon formidable que le jeune homme au corps couturé de cicatrices s’exécuta donc ! S’il y avait bien un plan sur lequel Eizo se savait excellent, s’était sa vitesse d’exécution et nul doute que sa Mizukage verrait sa silhouette quelque peu flouée par sa célérité. En suspension dans les airs, le disciple de Shiliew multiplia les mouvements de sa lame tenue à une main dans la but de la faire entrer en résonnance dans une tactique mainte fois employée par son défunt maitre. A peine ses pieds eurent ils touchés le sol que le Bretteur de la Brume délivrait un formidable coup d’estoc à l’attention de Mei. Elle pourrait juger de son implication dans l’affrontement au travers de ce premier sang comme de ses prunelles rubis semblant transpercer l’âme de la belle Kage. Eizo voulait la jouer sérieux !

♠ Bilan du Bordel ♠
Action 1 : Avance d’une Action.

Action 2 : Saru - Xu Bin - Frappe assonante !
109 + 40 (Bonus de Spécialisation) + 5 (Bonus Taijutsu) + Effet de la Technique
-154Pv + Hémorragie Légère / 32Pc

Action 3 : Recherche d’un Angle d’attaque > +5 Réflexion !

_____________________________

Bilan :
-32PC (Saru - Xu Bin - Frappe assonante)
Reste : 693 PC / 725 PC
Réflexion de pose de Piège : +5

_____________________________

♠ Différence de 15 Vitesse : Avantage Important. L'adversaire subit un malus de -8 à la vitesse pour esquiver vos attaques au corps à corps.

Saru - Xu Bin - Frappe assonante :
[Description] : Avant de frapper, l'adversaire fait brasser à sa lame de l'air dans des mouvements rapides et maitrisés. Ce faisant, frôler l'adversaire suffira à faire que ses tympans subiront une altération suffisante et le rendront sourd pendant un temps donné.
[Coût] : 20Pc
[Effet] : Coup de Lame + effet suivant : Si l'adversaire esquive le coup avec une esquive classique, il subira l'altération d'état Surdité pour deux tours
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 16:21


La belle eu le temps de voir arriver juste à temps. Sautant d'un long pas sur le côté, elle souriait car ainsi se mettre à porter d'un utilisateur du youton était tout simplement suicidaire. Mais il n'était pas dans son idée que de le ridiculiser des les premières minutes du combat. Elle voulait jouer et pour cela la jeune femme allait devoir faire preuve d'un minimum de retenue, le mettre à terre dès maintenant apparaissant comme peu divertissant. Posant une main à terre, se rattrapant comme un habile félin, elle était à présent juste derrière lui. Ses yeux s'attardèrent un instant sur la sublime musculature qu'il lui offrait et qu'elle allait de ternir. Il avait voulu s'élever face à une déesse qui savait user de sa bouche pour les meilleurs choses comme les pires.

Il dut sûrement la sentir dans son dos juste après cette esquive habile. Observant ses doigts vifs qui composait les signes avant coureur de sa perte. Il allait comprendre pourquoi elle était si crainte, elle qui n'avait jamais osé vraiment lever la main sur lui de peur de couvrir son corps de nouvelles cicatrices. Mais cinq jours... Il s'agissait tout bonnement d'un outrage et si l'un d'eux devait tomber à genoux devant l'autre aujourd'hui, ce serait Eizo. Il allait connaitre le baiser de la honte.
Une pluie venait de commencer à tomber, teintant les cheveux de Mei, coulant et roulant sur sa peau pour visiter des endroits dont il ne devait que rêver.

Mais à peine la pluie vint-elle à finir que le sourire de Mei prenait une dimension inquiétante. Elle semblait inspirer férocement l'air alentour tandis que ses doigts s'étaient bloqués dans le dernier mudra de son attaque. Il allait être brûlé vif... Une énorme boule de feu s'échappa alors de ses lèvres pulpeuses vers lui. Enflammant le liquide noir qui se trouvait à présent sur toute la zone de combat. Il n'allait pas pouvoir échapper à cet amas gluant et puant qui rendait le feu encore plus puissant et dangereux que de coutume. Et tandis que le feu s'étendait de ça de là, elle ouvrit la bouche. Prête à parer à toute attaque une nouvelle fois.

" - Alors, quant-est-ce qu'on commence ? "




Actions

Action 1:Esquive spéciale naturelle 3/5 (malus de 1 suite à ta vitesse)
Action 2: Suiton, Kokuun no Jutsu
Technique de la pluie noire
Spoiler:
[Description] : Après avoir formé les signes nécessaires, le ninja lève le bras et la pluie se met à tomber. Mais une pluie noire composée d'un liquide glissant et très inflammable.
Ne Nécessite pas d'eau au préalable.
[Coût] : 50PC
[Effet] : Ajoute +50PV aux attaques de type Katon pendant 4 tours.

Grande Zone
Action 3: Katon, Dai Endan
Technique de la Grande Fournaise
Spoiler:
[Description] : Une des techniques de bases Katon mais pour un grand niveau, cette technique est comme le Katon, Karyuu Endan mais en moins puissant, l'avantage de cette technique est qu'elle utilise très peu de chakra.
[Coût] : 60PC
[Effet] : 130PV +brûlure au second degré.

Ciblé

130PV + 50PV + 75PV = 255PV de dégâts pour 60PC

Etat



400/400PV
720/780PC





Spoiler:
Ce que j'aurai pu faire à ton pauvre corps
Action 1: Doton, Dochuu Eigyo (+10 en réflexion -> 95 à 105)
Action 2: Dévoilement du piège à 105 = +21 de différence - Youton, youkai no jutsu
Libération de la technique de dissolution (285PV de dégâts inesquivable)
Action 3: Te mange le cerveau

avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 17:02
Si Eizo semblait désireux de se battre sérieusement, Mei semblait prendre ce combat à la légère. La suffisance qu’elle affichait en l’instant était à même de profondément énerver le Jinchuuriki de Rokubi qui contenait pour l’isntant ses émotions. Il était, pour lui, fondamental d’être concentré sur les fondamentaux du combat plus que sur les aspects vicieux de la personnalité de la Mizukage. Il aurait tout le temps pour la Haïr après le combat !

La notion de Domination au Taijutsu était une donnée importante pour le Porteur du Démon Lice à Six Queues et c’est dans cette optique qu’il avait initié son combat. Malheureusement, la jeune femme avait usé d’une fort belle esquive pour se sortir du premier assaut destiné à tester ses défenses. Ce n’était que partie remise car Okumura ne souhaitait pas le moins du monde en rester là. Ce combat était bien trop important à ses yeux ! Penchant son visage pour poser un de ses yeux rouges sur la Kage dans son dos, Eizo la vit composer une série de signe à grande allure alors qu’une pluie étrange tombait désormais sur les monts. Toujours la même maitrise du Ninjutsu. Ca ne sentait pas bon du tout …

Et pour cause, une langue de feu surnaturelle vint bien vite nimber le corps du Jinchuuriki pour le ouvrir la douloureuse expérience d’un bain de flammes crépitantes. C’est tout du moins ce qui se serait passé si le jeune homme n’avait pas usé de toute sa vitesse pour quitter le sol et décrire un bond qui trouva sa conclusion près de sa Mizukage, dans un sinistre roulement d’échos. Il n’avait que faire de ses commentaires moqueurs et les accueillit dans le silence alors que son short de fortune se voyait émaillé de quelques flammes jaunes sur sa jambe droite.

Toujours au corps à corps, Eizo comptait faire vivre à la belle une expérience de celles qu’il avait eu à cotoyer du temps de sa captivité sous le commandement de son défunt maitre Shiliew. C’est fou comme un homme qu’il aurait du détester pouvait lui attirer autant de sympathie malgrès l’enfer qu’il lui avait fait connaitre. Ce semblant de père … Semblable à un loup affamé, le Bretteur de la Brume comptait bien multiplier les coups de harcélement pour finalement toucher au but et offrir à Mei la preuve de sa force comme de sa volonté d’acier.

Okamura avança donc de son implacable manière, Katana tenu à une main et verevoltant dans les airs sous l’action d’une multitude de moulinets. De vagues mouvement aussi visuels que sonores pour tenter de perturber la concentration adverse et ainsi favoriser l’ouverture. Car le coup suivant ne viendra pas de taille, il serait d’estoc et dirigé vers une improbable cible. Dérobant son corps, le Jinchuuriki en épousa presque le sol et se posa en parallèle à ce dernier, en appui sur une main alors que son bras armé ciblait d’une frappe vicieuse la cheville gauche de sa douce.

Son style se voulait virevoltant et surprenant afin de ne pas entrer dans des schémas de contre classiques, aussi Okamura exerça t’il une forte pression de son bras appuyé au sol afin de se redresser presque immédiatement, intimant à ses abdominaux un effort gargantuesque pour amorcer une vrille sur lui-même et délivrer une frappe de taille de la lame tranchante de son Katana. Pas de place pour la faiblesse, pas de place pour la douceur, pas au Village de la Brume Sanglante. Plus que l’adjoint de Mei, s’était l’informel disciple du Mizukage Yagura qui parlait en l’instant, adepte d’une régime violent et sanglante. Le tout dans un but précis de séduction … A quel jeu dangereux se livraient donc les deux Shinobis de la Brume ?

♠ Bilan du Bordel ♠
Action 1 : Esquive Classique [ 1 / 10 ]

Action 2 : Saru - Xu Bin - Briser les Fondations de l'éléphant !
109 + 40 (Bonus de Spécialisation) + 5 (Bonus Taijutsu) + Effet de la Technique
-154Pv + Hémorragie Légére / 32Pc

Action 3 : Coup de Katana !
20 + 80/2 + 12 (Bonus de Force) + 5 (Bonus Taijutsu) + 16 (Gyokko Ryu) + 16 (Bonus Voie du Scorpion)
-109Pv + Hémorragie Légére / 12Pc

_____________________________

Bilan :
-32PC (Saru - Xu Bin - Briser les Fondations de l'éléphant) -12PC (Coup de Katana) +17PC (Regen Passive)
Reste : 666 PC / 725 PC
Réflexion de pose de Piège : +5

_____________________________

♠ Différence de 15 Vitesse : Avantage Important. L'adversaire subit un malus de -8 à la vitesse pour esquiver vos attaques au corps à corps.

Saru - Xu Bin - Briser les Fondations de l'éléphant :
[Description] : Le ninja s'allonge presque au sol et frappe dans un angle mort que l'utilisateur lui même à peu de chances de connaitre. La frappe casse la cheville de l'utilisateur, et le fait hurler de douleur.
[Coût] : 20Pc
[Effet] : Coup de Lame + Altération d'État : Pied.
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 18:23


Elle se laissa distraire l'espace d'un instant par ses beaux yeux rubis, parvenant avec toutes les peines du monde à esquiver à nouveau ce maudit coup de katana qui faisait un bruit ignoble à chaque fois qu'il semblait le dégainer de cette manière. Malheureusement pour elle, au moment même où la jeune femme disparaissait sous terre, elle ne parvint pas à éviter le bout de la lame. Le fer froid entama sa chair et déchira entièrement toute la manche de son bras. Disparaissant dans la terre, son sang jonchait cependant le sol et il pouvait voir avec grand plaisir qu'il était parvenu à la toucher juste avant qu'elle ne disparaisse de ses yeux.

A présent sous terre, elle pouvait sentir où il se trouvait. Il allait goûter à toute la fourberie que pouvait offrir le ninjutsu comme par exemple le fait de rentre toute attaque imparable pour qui y goûtait. Apparaissant derrière lui à nouveau, Mei se trouvait à genoux. Son regard noir se posa sur lui tandis qu'elle tenait son bras qui imbibait de sang ses doigts froids qui n'attendaient plus que ses ordres pour se lier. Eizo eu a peine le temps d'entendre son souffle que Mei venait de terminer les mudras de sa perdition. Une immense vague de boue le submergeait déjà et l'emportait bien loin de sa dulcinée. La jeune femme se releva, n'attendant pas qu'il puisse s'éloigner davantage. Elle cracha une nouvelle vague sur celle qu'elle venait de créer. Le feu vint recouvrir la boue qui venait d'emporter le jeune homme. Elles couraient vers lui comme des chiens affamés avides de dévorer chaque parcelle de sa peau. Le pauvre bretteur se voyait emporter dans un amas de flamme et de boue à plusieurs centaines de mètre de la Mizukage. Certes l'attaque avait de quoi défigurer sa peau mais rien d'irrémédiable.

Il pouvait encore sentir que la belle se retenait, qu'elle n'usait surtout pas de ces techniques les plus dévastatrices pour gagner ce combat. Il y trouvait forcément à redire, il l'accuserait sûrement de le sous-estimer mais quelques part n'était-ce pas lui qui d'une certaine manière se surestimait face au beau démon qu'elle était. Et tandis qu'il était déjà bien loin d'elle, la belle reposa sa main sur son bras, respirant plus fort elle n'en gardait pas moins un visage sévère près en démordre dès qu'il arriverait à nouveau au corps à corps vers elle.
Ses lèvres s'animèrent vers lui, laissant son ton suave et conquistador refaire surface. Un sourire s'affichant sur son visage tandis qu'elle sentait la victoire proche d'être sienne.

" - C'est fini. Tu es encore loin de moins niveau Eizo. "

Ne manquait plus qu'à voir comment le bretteur de la brume allait à nouveau fondre vers elle. Il avait toujours cette fameuse clef à récupérer mais ses jambes lui permettaient-elles encore de continuer ce combat qui le voyait déjà perdant. Qu'avait-il fait durant ces semaines pour ne finalement pas revenir plus fort encore qu'avant. La déception pointait le bout de son nez sur le visage de la belle. Si même lui ne pouvait lui inspirer un tant soi peu de crainte, elle n'avait plus à espérer trouver qui que ce soit digne de la soumettre elle et son amour.


Actions

Action 1 et 2: Doton, Dochuu Eigyo
Projection du corps dans la terre
(une fois en esquive spéciale et l'autre afin de te prendre en piège donc +10 en réflexion, je monte à 105)
Spoiler:
[Description] : Le ninja s'enfonce dans le sol et se cache de son ennemi. Avec une bonne diversion, il peut ainsi attaquer sans se faire repérer.
[Coût] : 15Pc/Action
[Effet] : Augmente la Réflexion de +10 en dissimulation & en préparation de piège. Peut servir d'esquive spéciale une fois par combat. Le personnage est dissimulé tant qu'il maintient la technique. La Réflexion dans le cadre de la détection de piège ou de perception est cependant réduite de 10.


Action 3: Dévoilement du piège à 105 = Différence de 21+/Attaque inesquivable/Mise en défense possible
Doton, Doryuu Taiga
Fleuve de terre
Spoiler:
[Description] : Le ninja malaxe son chakra et fait apparaître un fleuve de boue qui emporte avec lui les ninjas ennemis, les enlisant dans la boue, perdant alors un tour pour s'en sortir et étant alors vulnérable.
[Coût] : 50PC
[Effet] : Le ninja est projeté à une distance de 2 actions de distance à terme du jutsu. Pendant l'usage de ce jutsu, l'utilisateur peut choisir de frapper aussitôt sans dépense d'action avec un jutsu ciblé ou de zone uniquement (pas de corps à corps) : Les dégâts de cette attaque seront inesquivables de façon classique.
Action gratuite: Kyuu no Jutsu
Katon, Cercueil de Feu
Spoiler:
[Description] : Le ninja souffle une énorme quantité de chakra de sa bouche qui s'abat sur l'ennemi comme un raz-de-marée. Il se retrouve alors enfermé sous une marée de feu qui lui entame toute les partis du corps.
[Coût] : 70 puis 10PC par Tours
[Effet] : 150PV puis 20PV par Tours +brûlure au second degré

Spécial: Nécessite 2 Esquives pour être esquivé (coûte toutefois une action).

150PV + 50PV + 75PV = 275PV de dégâts pour 70PC
Coût: 30PC et 50PC

109PV-20PV résistance passive = 89PV de dégâts et -15PV hémorragie légère

Régénération passive: 28PC

Etat



296/400PV
598/780PC



avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 19:33
AU moins aurait il réussit à la toucher, au moins aurait il réussit à la faire saigner de sa lame bien que ce contact et cette blessure dont il fut l’origine soit à même d’ouvrir une plus profonde plaie dans son cœur. Lever la main sur Mei était une des choses qu’il pouvait le plus détester au monde et la voir saigner lui faisait mal … Mais il devait passer par cette étape et encore une fois sa concentration et sa vigilance devaient reprendre le dessus sur ses émotions pour ne pas sombrer face aux faiblesses du cœur et s’imposer aux yeux de la belle comme une véritable évidence parmi la foule …

La disparition de Mei n’augurait rien de bon toutefois et le Jinchuuriki de Rokubi ne tarda pas à multiplier les mouvements de tête circulaires pour tenter de repérer le point duquel proviendrait la prochaine attaque de son particulier adversaire. Et il y parvint … Trop tard ! Une immonde vague de boue en vint à repousser le corps d’Okamura sur une bonne distance et même toute la force de ses jambes contre le sol ne suffit pas au jeune homme pour endiguer cette force redoutable. Eizo écarquilla les yeux en voyant fondre vers lui une nouvelle masse de feu … Non ! Il ne pouvait pas perdre comme ça ! Pas après tant d’efforts ! !

Elle se gargarisait déjà d’un succès futur, pensant probablement que son bras droit se retrouvait cramoisi par l’action de toutes ses flammes. Mais pourtant elle put le voir dans les airs aussi du brasier, le corps maculé de boue et son Katana tournoyant entre ses mains. Sa vitesse comme sa force avait une nouvelle fois permis à Eizo de s’échapper du Bourbier mais le Bras Droit de la Mizukage sentait peu à peu les limites de son propre corps. Imposant à ses abdominaux un nouvel effort, le Bretteur de la Brume entra en rotation dans les airs avec l’ambition d’une nouvelle fois faire entrer son sabre en résonnance !

Partant ainsi dans une folle série de saltos avant, le disciple de Shiliew délivra donc un formidable coup de taille tout en se réceptionnant agilement au sol. Et alors que d’aucun aurait bien pu croire que le Jinchuuriki atteignait ses limites, il amorça un nouveau mouvement de bassin, décalant son corps et armant son bras. En aucun cas se regain d’énergie ne provenait de son Bijuu, il était le seul fruit de tous ses efforts à l’entrainement, de tout son désir de cesser de contempler le dos de la belle Mei mais bien de pouvoir se tenir droit à ses côtés, comme un égal et bien plus encore. Tout le sens de son propre combat …

Ne jamais reculer, ne jamais courber l’échine et encore moins baisser la tête face à l’adversité. Okamura s’était engagé sur une voie difficile où ses sentiments comme ses capacités seraient mises à rude épreuve et il dévoilait en cet instant une des nouvelles facultés que lui offraient ses cinq jours d’entrainement couplé à son interminable combat contre le Roi du Désert. Délivrant ainsi un revers de lame à destination du bas ventre de Mei, Eizo en plissa les yeux plus pour atténuer la portée de son geste que pour affiner sa vue. Il souhait simplement qu’elle le voit … Avant qu’il n’ai à LES utiliser !


♠ Bilan du Bordel ♠
Action 1 : Esquive Spéciale Naturelle sur le Kyuu no Jutsu [ 4 / 10 ]

Action 2 : Saru - Chen Xifeng - Utsuzuchii
30Pc

Action 3 : Saru - Xu Bin - Frappe assonante !
109 + 40 (Bonus de Spécialisation) + 5 (Bonus Taijutsu) + Effet de la Technique
-154Pv + Hémorragie Légére / 32Pc

Action 4 : 竜 - Ryu - Force et Rapidité > Coup de Katana !
20 + 80/2 + 12 (Bonus de Force) + 5 (Bonus Taijutsu) + 16 (Gyokko Ryu) + 16 (Bonus Voie du Scorpion)
-109Pv + Hémorragie Légére / 24Pc

_____________________________

Bilan :
-30PC (Saru - Chen Xifeng – Utsuzuchii) -32PC (Saru - Xu Bin - Frappe assonante) -24PC (Coup de Katana) +17PC (Regen Passive)
Reste : 597 PC / 725 PC
Réflexion de pose de Piège : +5

_____________________________

♠ Différence de 15 Vitesse : Avantage Important. L'adversaire subit un malus de -8 à la vitesse pour esquiver vos attaques au corps à corps.

Saru - Chen Xifeng – Utsuzuchii :
[Description] : Geste spectaculaire qui permet au ninja de prendre une impulsion pour s'éloigner de son adversaire d'un geste rapide et ample. Souvent caractérisé par un saut de main arrière ou un large saut, il permet au ninja de s'éloigner de son adversaire et d'aller à deux actions de distance de celui-ci en une seule.
[Coût] : 30Pc
[Effet] : Permet au ninja de s'éloigner à 2 actions du corps à corps, obligeant donc l'adversaire à faire usage de deux actions s'il veut rejoindre son adversaire au corps à corps.

Saru - Xu Bin - Frappe assonante :
[Description] : Avant de frapper, l'adversaire fait brasser à sa lame de l'air dans des mouvements rapides et maitrisés. Ce faisant, frôler l'adversaire suffira à faire que ses tympans subiront une altération suffisante et le rendront sourd pendant un temps donné.
[Coût] : 20Pc
[Effet] : Coup de Lame + effet suivant : Si l'adversaire esquive le coup avec une esquive classique, il subira l'altération d'état Surdité pour deux tours.

竜 - Ryu - Force et Rapidité :
[Effet] : Tandis qu'il approfondit sa maitrise du Niten, le ninja parvient à frapper plus rapidement encore. Il peut donc porter une attaque supplémentaire par tours même s'il n'a plus d'actions pour frapper. Le coût de l'attaque en PC sera toutefois doublé.
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 21:17


Notre belle jeune femme ouvrit grand les yeux en le voyant qui lui revenait dessus en moins de quelques bonds saisissant. Liant rapidement ses doigts, elle dégagea de son corps un clone de terre qui vint prendre son attaque tandis qu'il tentait à nouveau de l'assourdir. Le clone se déchira lorsqu'il fut toucher par l'attaque du bretteur. Les belles prunelles de Mei se relevant pour se loger dans celles de son Nibanme, elle n'y vit que concentration et détermination. Il ne se laissait plus distraire et ne n'avait plus aucun remord à la toucher, il avait mis son honneur en jeu devant elle et il avait bien l'intention de garder la tête. Et alors qu'elle gardait les yeux rivés sur lui, elle ne vit pas l'arme qui revenait vers. La lame froide déchira ses vêtements et sa peau. Sa chair mise à nue dans une longue déchirure, elle retint le moindre mot de douleur, mordant férocement dans sa lèvre inférieur avant de le regarder avec hargne.
Elle tomba alors à genoux. Les paumes de ses mains se plaquant en toute violence sur la terre. Elle l'avait donc sous-estimé, il était bel et bien devenu plus fort et il n'avait plus peur de lever la main contre elle. Elle devait à présent tout faire l'empêcher d'approcher davantage. Elle devait éviter à tout pris qu'il ne puisse revenir au corps à corps car elle n'avait tout simplement aucune chance contre un maître du taijutsu comme il était devenu. La terre gronda alors sous leur pied. Le regard de tigresse de Mei le dévorant de haut en bas, il pouvait la sueur qui perlait sur son front et qui retombait entre ses seins. La fatigue gagnait ce corps qui n'était que trop peu fait à encaisser les coups d'une machine à tuer comme lui. Elle avait été bien trop gentille, si bien qu'elle le payait bien cher à présent car il ne s'arrêterait pas tant qu'il n'aurait pas ce qu'il désirait: retrouver l'arme qu'il chérissait tant. La terre s'ouvrit alors en deux face à la Mizukage, créant un fossé qui avait de quoi faire palir le fougueux shinobi s'il allait à sombrer en ce dernier. Pourtant, selon elle ce n'était largement pas assez pour le maintenir à distance. Elle devait le faire reculer coûte que coûte, l'éloigner pour reprendre le dessus dans leur combat. La terre trembla à nouveau, la roche s'effrita en quelques instants.

Le champs de bataille devenait un décor de perdition où la roche ne répondait qu'aux ordres de Mei. Des amas de rochers ici et là se perdaient tandis que le trou se voyait reboucher par toute ses pierres qui tombaient de tout côtés comme une pluie dévastatrice vers le bretteur.
Et finalement, ses yeux de fauve s'animèrent à nouveau, elle n'était pas parvenue à le toucher une seule fois alors que son sang à elle jonchait la terre en de nombreux endroit à présent. Elle rageait contre la faiblesse dont elle faisait preuve mais la seule qu'elle fut capable de faire, fut de hurler après lui. Comme si finalement tout était de sa faute si elle se retrouvait blessée et à genoux, bien qu'elle se releva lentement sa main déposée sur son bas ventre ensanglanté. Elle en voulait plus.

" - Arrête de jouer ! "


Actions

Action 1: Doton, Mizu bunshin no jutsu - Esquive spéciale grâce au clone
Action 2: Doton, Doryukatsu
Technique de la division du sol
Spoiler:
[Description] : Cette technique assez impressionnante se déroule en deux phases. Dans un premier temps, la zone ciblée se soulève non sans un certain fracas, puis se sépare en deux. Cette technique a le pouvoir de modifier l'environnement et créer un passage peu importe la situation de la zone (elle est utilisée dans le manga pour couper un passage à travers un mur formé par l'Amateratsu). Un ninja situé sur la zone cible prendra des dommages "de chute".
[Coût] : 90PC
[Effet] : 100Pv - Zone.
Action 3: Retsudo Tenshou
Eboulement Manuel de la Terre
Spoiler:
[Description] : Le sol se met à trembler, provoquant ainsi le déséquilibre d’un adversaire, pouvant même l’enterrer vivant si la technique est utilisée dans une cavité. Cette technique est souvent utilisée pour immobiliser ou déconcentrer quelques instants l’ennemi, mais peut également être dangereuse si le décors est déjà bien accidenté.
[Coût] : 50PC
[Effet] : 50 PV de Dégâts sur terrain normal,
- Les dégâts sont doublés sur Terrain accidenté.
- Enterre vivant en cavité (immobilise pour 3 tours).
Zone

100PV + 75PV = 175PV de dégâts pour 90PC
100PV + 75PV = 175PV de dégâts pour 50PC + enterre vivant pour 3 tours
78PC pour le clone

109PV-20PV résistance passive = 89PV de dégâts / -15PV et -10PV hémorragie légère (les hémorragies se cumulent)

Régénération passive: 28PC

Etat



182/400PV
Légèrement Blessé : Résistance 3/5
Les blessures commencent à se faire sentir. Qu'il s'agisse de sang, de brûlures, d'hématomes ou de muscles éreintés, le corps commence à montrer des signes de fatigue.
408/780PC





Dernière édition par Terumi Mei le Mer 25 Mai - 0:01, édité 1 fois
avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mar 24 Mai - 22:52
Quand il se remémora ses mots datant d’il y a cinq jours, jamais Eizo n’aurait cru qu’ils trouveraient un reflet de vérité dans le présent. Il les avait alors prononcés avec suffisance et arrogance, son honneur important moins que sa farouche volonté de s’affirmer comme étant le meilleur aux yeux de la belle Mizukage. Mais c’est avec honneur qu’il se battait moins que par amour en cet instant. Si ce dernier sentiment en était venu à interférer dans son combat, alors jamais le disciple de Shiliew n’aurait pu porter le moindre coup à la femme qu’il aimait plus que sa propre existence ! Aussi était il là à tailler de son sabre les chairs de la plus extraordinaire Kunoichi qui lui ait été donné de rencontrer et dont il était éperdument tombé amoureux …

Aucune arrogance et aucune suffisance ne teintaient les traits du visage d’Eizo alors qu’il semblait bien dominer l’affrontement pour l’instant. Seule une concentration extrême et une volonté d’acier animaient ses gestes. Regrets et remords auraient toute leur place dans l’après match … Sa fonction de Bretteur lui imposait de tout maitriser, de sa force à ses techniques en passant par sa vitesse. Son style de combat virevoltant reposant sur la maxime « la plus puissante des attaques est celle qu'on livre vivant » Okamura s'est donc axé sur une maitrise de l'esquive rarement atteinte pour faire face à sa douce.

Mais force est de constater que la Maitrise du Ninjutsu de cette dernière lui donnait énormément de fil à retordre ! Une nouvelle fois, c’est un assaut massif comme il n’en existe que trop peu dans le Monde Ninja que la Kage de la Brume initia face à son Bras Droit. Le sol s’ouvrant littéralement sous les pieds de ce dernier pour donner naissance à une imposante crevasse. Eviter la chute était une priorité et le Jinchuuriki entreprit donc de se laisser aller à une foule de saut d’une paroi à une autre lui faisant face pour ne pas chuter, figeant finalement son sabre dans la terre avant de se jucher sur la garde de ce dernier.

Surplombant l’éphèbe au corps zébré de cicatrices Mei ne tarda pas à initier un nouveau Mouvement plus dangereux que tous les autres. Les yeux levés vers sa supérieure, Eizo sentit son cœur s’accélérer aux premières secousses annonçant la chute de véritables monticules de roches désireuses de l’enterrer vivant. Un véritable cas de conscience se posait dans la psyché du Bretteur de la Brume alors que le temps alentour semblait bien suspendre son envol, les rochers tombant maintenant dans un mouvement extrêmement décomposé. Il voulait sa victoire, il en était certain. Elle était nécessaire pour qu’il s’impose définitivement comme le meilleur aux yeux de Mei mais également pour restaurer son honneur comme pour donner du poids à la parole qu’il avait donné. Et puis il y avait la mémoire de Shiliew vivant au travers de ce Katana qu’elle lui avait volé. Mais elle était là également … Elle et tout ce qu’elle pouvait représenter. Une victoire de prestige valait elle la peine d’être acquise au risque de la perdre Elle ?

Aucune réponse alors que les blocs de pierre s’éclataient sur son corps et le faisaient disparaitre aux yeux de sa Mizukage, perdu au beau milieu d’une avalanche minérale. La poussière soulevée masquait le champ de vision et Mei ne saurait voir la silhouette de son Bras Droit que dans un long instant. Le combat semblait mis entre parenthèse alors qu’un pesant silence nimbait maintenant les Monts Brumeux. Puis vint un roulement d’écho, le bruit caractéristique du tonnerre qui gronde alors que dans la poussière et les gravats on distinguait une lumineuse silhouette ...

Plus longues de quelques centimètres, les pointes capillaires d’Eizo se détachaient en mèches affinées dirigées vers les cieux brumeux. Ses muscles avaient légèrement grossi pour adopter une forme encore mieux proportionnée. Et son corps était entouré d'éclairs de Chakra pur, d'une blancheur et d’une chaleur insoutenable au point de faire disparaitre le nuage de poussière alentour pour mettre à jour la métamorphose du Jinchuuriki. Des Éclairs qui crépitaient furieusement en formant des cercles autour de son torse et de ses membres. Ses yeux, quand à eux, étaient maintenant d'un or extrêmement pâle, comme décolorés, et n’exprimaient plus qu’une froide détermination quand ils se rivèrent dans les émeraudes de la belle Mei.


« Tu as raison … S’en est fini de jouer ! »

Son ton était méconnaissable quand il prononça ces mots avec une infinie lenteur. Ses souffles se faisaient de plus en plus puissants et longs alors que son large torse ne se soulevait qu’en de rares occasion pour engloutir l’air irrespirable alentour tant il était empli de la présence oppressante de sa Mizukage. Car il faisait tout ça pour elle plus que pour lui … Débloquant une infinitésimale quantité du pouvoir que lui offrait son Bijuu, Eizo souhaitait démontrer qu’il était capable de progrès exponentiels, capable de s’élever son niveau et d’être plus qu’un simple bras droit, qu’un simple protecteur vigilant marchant dans son dos. Pour tout ça et tout l’amour qu’il retenait en lui, il se devait de refermer ses doigts sur la clé logée entre sa sublime poitrine !

Alors le Bretteur de la Brume s’anima plus vite encore qu’il ne le fit auparavant, son aura de Chakra Electrique assurant à sa silhouette une surnaturelle beauté sauvage ! Ses doigts désormais pourvus de griffes démoniaques réaffirmèrent leur prise sur la garde de son Katana et dans un Souffle froid Eizo fut de nouveau au contact de sa douce. Toujours le même assaut, toujours les même brasements d’airs ahurissants alors que le fondateur du Nexus délivrait un assourdissant coup de haut en bas, ses deux mains serrées sur sa lame.

Et dans un mouvement immédiat, le disciple de Shiliew inversa la position de ses mains sur la pognée de son sabre s’autorisant ainsi un coup de revers en guise de retour de flamme. Dépliant son bras droit à une vitesse folle, Eizo cibla de la pointe de son sabre le genou de la douche Mei pour définitivement entamer sa mobilité au cours de ce combat. Et alors que l’arme rencontrait la chair, les yeux désormais Topaze du Jinchuuriki se plantèrent dans le regard de la sublime jeune femme à la chevelure auburn. Hypnotique autant que confiant dans son attitude, le porteur de Rokubi ne souhaitait plus quitter l’atmosphère de sa Mizukage alors que toute sa volonté lui intimait de diriger sa main d’un coup de poing vers l’opulente poitrine de cette femme fatale pour définitivement refermer ses doigts tendus sur la clé de son bonheur …

♠ Bilan du Bordel ♠
Action 1 : Esquive Spéciale Naturelle sur le Doton, Doryukatsu [ 8 / 10 ]

Action 2 : Manteau de Rokubi !
150Pc

Action 3 : Saru - Xu Bin - Frappe assonante !
136 + 40 (Bonus de Spécialisation) + 5 (Bonus Taijutsu) + Effet de la Technique
-181Pv + Hémorragie Légére / 35Pc

Action 4 : Saru - Liu Ling - Le geste balaie le vide !
Effet de la Technique
-30Pv / 30Pc

Action 5 : 竜 - Ryu - Force et Rapidité > Coup de Poing !
110/2 + 12 (Bonus de Force) + 5 (Bonus Taijutsu) + 16 (Gyokko Ryu) + 16 (Bonus Voie du Scorpion)
-116Pv / 22Pc

_____________________________

Bilan :
- 150PC (Manteau de Rokubi) -30PC (Entretien du Manteau) -35PC (Saru - Xu Bin - Frappe assonante) -30PC (Saru - Liu Ling - Le geste balaie le vide) -22PC (Coup de Poing) +17PC (Regen Passive)
Reste : 347 PC / 725 PC
Réflexion de pose de Piège : +5

_____________________________

♠ Différence de 45 Vitesse : L'adversaire subit un malus de -10 à la vitesse pour esquiver vos attaques au corps à corps.

Manteau de Rokubi :
[Effet] : Dans cet état, le Jinchuriki gagne la possibilité de faire appel aux techniques Raiton qu'il maitrise. De plus, sa vitesse augmente de 30. Finalement, la foudre du Bijuu enveloppant le ninja lui offre une protection, rendant inefficace tout Raiton de Rang A ou moins, tout Doton, et réduisant l'efficacité des autres Ninjutsus de 30Pv.
[Coût] : 150Pc+30/Tour.

Saru - Xu Bin - Frappe assonante :
[Description] : Avant de frapper, l'adversaire fait brasser à sa lame de l'air dans des mouvements rapides et maitrisés. Ce faisant, frôler l'adversaire suffira à faire que ses tympans subiront une altération suffisante et le rendront sourd pendant un temps donné.
[Coût] : 20Pc
[Effet] : Coup de Lame + effet suivant : Si l'adversaire esquive le coup avec une esquive classique, il subira l'altération d'état Surdité pour deux tours.

Saru - Liu Ling - Le geste balaie le vide :
[Description] : Le ninja inflige un coup de lame dans l'arrière du genou de son adversaire, ce qui lui empêche de se mouvoir correctement jusqu'à la fin du combat.
[Coût] : 30Pc
[Effet] : Réduit les dégâts de l'attaque portée à 30PV de dégâts maximum. Réduit définitivement (jusqu'à soin d'un médecin lors d'un RP) la vitesse adverse de 5.

竜 - Ryu - Force et Rapidité :
[Effet] : Tandis qu'il approfondit sa maitrise du Niten, le ninja parvient à frapper plus rapidement encore. Il peut donc porter une attaque supplémentaire par tours même s'il n'a plus d'actions pour frapper. Le coût de l'attaque en PC sera toutefois doublé.
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 0:15


Si Mei ne savait pas que le bel homme qui se tenait devant-elle n'était autre que celui en qui elle avait le plus confiance, elle aurait craint pour sa vie en le voyant prendre les teintes et les charmes du démon qui habitait son corps. Elle ne put cependant retenir la chair de poule qui se dessina sur son corps tout entier l'espace d'une seconde alors qu'il ne semblait pas le moins du monde affecté par les puissants Doton qui avaient soulever la terre. Il était clair qu'il avait grandi, qu'il avait mûri et qu'à présent il s'avait user de sa force comme elle l'attendait de lui. Si seulement elle n'avait pas fait la grossière erreur de le sous-estimer, elle ne se retrouverait pas dans cet état déplorable pour une femme de sa trempe. La honte s'insinuait dans les tréfonds de sa gorge, remontant petit à petit vers sa langue qu'elle voulait délier pour oser encore affirmer un orgueil bien trop mal placé mais malheureusement ou heureusement pour elle, sa langue ne s'agita pas un seul instant.
Eizo arrivait déjà à nouveau vers elle, nullement fatigué contrairement à la belle il semblait revigoré d'une nouvelle puissance alors que la jeune femme elle s'épuisait encore davantage à chacun de ses mouvements. Sa robe était tâchée de son sang et elle en avait si bien perdu l'habitude qu'elle ne pouvait encore imaginer qu'il s'agissait vraiment du liquide de son propre corps. Il levait à nouveau la lame vers elle, il ne cherchait donc qu'à l'accumuler pour mieux agir par la suite ? Mais Mei avait encore de la ressource, juste un peu, juste assez pour ne pas lui offrir le loisir de dès à présent récupérer cette maudite clef qu'il ne saurait récupérer sans l'y forcer avec plus de véhémence que cela. L'attaque du bretteur se soldat à nouveau par un échec, déchirant un clone dont l'eau retomba au sol alors que la belle Mizukage se déplaçait déjà à nouveau en arrière. Parvenant tant bien que mal à effectuer un bond sur le côté, tandis qu'elle souffrait, Elle vit la lame du katana se planter férocement dans la terre plutôt que dans son genoux qu'il semblait avoir visé.

Il ne lui laissait pas un instant qui lui permette de souffler, si bien que prise au dépourvu d'un nouveau coup porté vers son corps. La belle composa avec tant de rapidité les mudras de sa défense que le shinobi n'eut pas le temps de s'arrêter avant le malheureux impact qui l'attendait. Un mur de lave venait de s'élevait devant elle et le bruit sourd qui fut absorbé par le magma la fit légèrement frémir. Elle pouvait sentir qu'à aucun moment elle n'aurait pu se permettre d'encaisser pareil dégâts vu l'état dans lequel, elle s'était mise.
Son coeur s'était mis à battre la chamade. Elle ne pourrait pas infiniment esquiver chacun de ses assauts. Et pourtant elle ne pouvait que lui faire croire le contraire, ouvrant la bouche et anima ses lèvres, il allait sûrement revenir direct au contact de sa peau et scruter ses émeraudes envoûtant avant de mettre un terme à la douce mascarade qui se jouait. Mais elle ne pouvait le laisser croire qu'il devait la ménager, après tout ce n'était que quelques entailles dans sa chair, elle pouvait encore marcher.

" - Ne pense pas que ça soit fini. J'ai encore largement de quoi te mettre à terre ! "


Actions

Action 1: Suiton, Mizu bunshin no jutsu - Esquive spéciale grâce au clone
Action 2: Esquive 4/4 (malus de -10 à l'esquive)
Action 3: 火山 の 結界 - Kazan no Kekkai
Barrière de Lave
Spoiler:
[Description] : La barrière de lave permet de protéger l'utilisateur contre les techniques de faible puissance.
L'effet à une dimension perverse car l'attaque absorbe le coup et peut infliger de lourdes blessures alors qu'elle ne nécessite que peu de chakra.
Effet : Protège des Coups de Base, des Ninjutsus & Taijutsu de Rang C. Si l'utilisateur voit un coup de base paré, il verra son coup absorbé et subira une lourde brûlure.
Provoque une brûlure au deuxième degré et 40PV de dégâts.
Coût : 20PC + une Mise en Défense.

18PC + mise en défense (1/5) et 40PV+85PV de dégâts = 125PV de dégâts
78PC pour le clone

-15PV et -15PV hémorragie légère (les hémorragies se cumulent)

Régénération passive: 28PC

Etat



152/400PV
Légèrement Blessé : Résistance 3/5
Les blessures commencent à se faire sentir. Qu'il s'agisse de sang, de brûlures, d'hématomes ou de muscles éreintés, le corps commence à montrer des signes de fatigue.
340/780PC



avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 9:09
Il ne se sentait pas puissant au point de pouvoir réellement vaincre Mei. En vérité, Eizo pensait sincèrement que la Mizukage jouait encore avec lui tant elle n’utilisait pas tous les atouts dont la nature l’avait dotée. Mais il ne put s’empêcher d’être habité d’un immense sentiment de fierté quand elle se sentit acculer au point d’en utiliser son redoutable Youton. Enfin ! Vous ne pouvez pas savoir comme ce jutsu réchauffait le cœur du Shinobi de la Brume Sanglante. Au travers de l’utilisation de ce Kekkei Genkei hors du commun, le dernier des Okamura pensait voir là une marque d’estimes de celles que peuvent portés des combattants se livrant totalement face à un adversaire de valeur. Il espérait être à la hauteur et se devait de répondre à cette marque de considération avec talent.

Mais la fierté laissa vite place à la douleur sous l’influence du vil fluide ardent auréolant son poing rageur. L’impact provoqua de multiples éclaboussures et de nombreuses gouttes de magma vinrent s’écraser sur le corps mis à nu d’un Eizo qui ne put s’empêcher de peindre son visage d’un masque de douleur. Retirant rapidement son poing, le Jinchuuriki de Rokubi constata douloureusement que toute sa main et une bonne partie de son avant bras gauche étaient désormais dépourvus de peau, exsudant une odeur désagréable alors que l’information de la douleur tapait sur les tempes du Bretteur de la Brume.

Ce Type de défense était des plus redoutables et Eizo avait fait preuve d’une grande négligence, preuve que sa concentration s’émoussait à mesure que passait ce combat. De nouveaux axes d’améliorations se dégageaient pour les entrainements futurs et un point important revenait pour vaincre dans cet affrontement : il ne devait plus user de petites frappes ! Ses brûlures le lançaient plus encore quand elle s’adressa à lui avec rage.

Une nouvelle fois, cette question … Souhaitait il tant la victoire ? Au point de la voir lui adresser toute sa rage dans ses mots, au point de potentiellement pouvoir la perdre ? La réponse, il en était le seul dépositaire et c’est dans un moulinet de son Katana qu’il entendait l’exprimer. Il détestait toujours autant faire mal à sa Kage, mais il s’était maintenant fait une raison : pour arriver à ses fins il devait prendre des risques autant que faire des sacrifices ! Car derrière cette barrière de Magma se trouvait la clé de son bonheur …

Esthétiquement, le jeune homme au bras gauche brûlé s’employa donc à livrer un mouvement de bassin à même de lui faire contourner l’obstacle ardent. Bondissant à la manière d’une vipère furieuse, Eizo fondait sur sa Mizukage, terminant son mouvement en exerçant une forte pression de sa paume au sol sur le pied de la plantureuse jeune femme. Autant pour lui interdire toute fuite que pour initier une forte pression de son bras à même de le faire entrer en suspension dans les airs ! Désormais au dessus d’elle, le Porteur de Rokubi usa de toutes ses forces pour initier un salto avant et retomba esthétiquement dans le dos de la belle.

Son Katana exerçant une rotation en demi-cercle, Eizo lui autorisa un vif coup d’estoc pour lui faire goutter de sa pointe le creux de l’épaule gauche de la jeune femme à la soyeuse chevelure auburn. Jouant autant sur son expérience du combat que sur ses facultés physiques, Okamura comptait définitivement noyer la plus forte des Kunoichis du Pays de l’Eau sous une grêle d’assauts ! Venant cette fois de son dos, le coup de sabre suivant cibla une nouvelle fois le genou dans le but de ne plus autoriser le moindre déplacement à la douce Mei. Elle avait voulu l’enterrer vivant ? Il souhaitait l’immobiliser sur place !

A peine le froid métal eut il mordu la duveteuse peau de pèche que la jeune femme pourrait entendre le crépitement des éclairs se déplacer sur sa droite pour offrir à Eizo le luxe d’une dernière confrontation en face à face ! Son bras gauche brûlé lui semblait presque inutile tant il pendait le long de son corps mais c’est avec élégance que le jeune homme au corps zébré de cicatrices et parsemés de magma désormais séché se lança dans une succession de coups de taille du bout de son épée, sans jamais river ses yeux décolorés autre part que dans le regard de la belle Mei …

Le tranchant du Katana d’Eizo ciblait exclusivement les coutures du haut de la belle, sectionnant ces dernières avec une précision saisissante pour dévoiler aux Monts Brumeux son sublime corsage sans toutefois mettre complètement à nu l’opulente poitrine. Laissant son sabre un court instant en suspension, le disciple de Shiliew referma bien vite ses doigts dessus pour l’empoigner à manière d’un vulgaire poignard. Tout ceci, tout cet enchainement n’était que l’ultime étape du plan d’Okamura qui entendait en finir ainsi !

Orientant son musculeux corps racé en direction de Mei, le second Jinchuuriki du Village de la Brume Sanglante entreprit donc d’emplir l’aire de combat de sa présence, dardant la Mizukage d’un regard qui lui en dirait sur le spectre des émotions habitant le cœur comme l’esprit du Ninja en cet instant. Perversion, tristesse, douceur, jeu... Désir. Vif dans son mouvement mais infiniment doux dans son toucher, le porteur de Rokubi passa son bras droit armé de son sabre dans le dos de la belle pour lui délivrer la plus douce des étreintes, usant d’une infinie tendresse pour la serrer contre lui pour une étreinte aux airs de rédemption.

Il ne désirait qu’une chose alors qu’il se rapprochait dans un mouvement qu’il aurait cru voir amorcé durant une éternité, décomposé à l’extrême, au point de mêler son souffle à celui de Mei et toucher de son nez celui de la belle. Ses yeux, toujours décolorés par l’influence du démon, n’affichaient plus autant de froide détermination qu’auparavant. A défaut, ils exprimaient plus une chaleur humaine, un sentiment propre à être lu facilement par la Reine des Kunoichi du Pays de l’Eau. Son cœur battait la chamade et ses tempes s’en faisaient l’écho alors qu’Eizo se figeait tout à fait … Avant de se pencher plus avant et de ses lèvres épouser celles de Mei. Malgré toutes ses blessures, jamais Eizo ne s’était sentit aussi vivant alors que ses doigts brûlés se posaient sur la poitrine de sa douce, touchant la clé qui avait amené tout ceci … Mais à ces yeux, elle n’avait plus, désormais, qu’une infime importance.


♠ Bilan du Bordel ♠
Action 1 : Hebi - Xu Bin - Le Silence traverse le corps !
Effet de la Technique
20Pc

Action 2 : Saru - Liu Lingying - La Gravité oublie les vivants !
Effet de la Technique
-30Pv / 50Pc

Action 3 : Saru - Liu Ling - Le geste balaie le vide !
Effet de la Technique
-30Pv / 30Pc

Action 4 : 蠍 Sasori - Full Strip !
Effet de la Technique
20Pc

Action 5 : 竜 - Ryu - Force et Rapidité >蠍 Sasori - Gankuen !
Effet de la Technique
20Pc

_____________________________

Bilan :
-125PV(Kazan no Kekkai)+10PV(Résistance Passive)+30PV(Manteau Rokubi) -50PV(Brulure au Second Degré)
Reste : 160 / 295 PV
Etat : Indemne
-30PC (Entretien du Manteau) -20PC (Hebi - Xu Bin - Le Silence traverse le corps) -50PC (Saru - Liu Lingying - La Gravité oublie les vivants) -30PC (Saru - Liu Ling - Le geste balaie le vide) -20PC (蠍 Sasori - Full Strip) -20PC (蠍 Sasori – Gankuen) +17PC (Regen Passive)
Reste : 194 PC / 725 PC
Réflexion de pose de Piège : +5

_____________________________

Le Sasori – Gankuen est utilisé sans les pré-requis pour justifier le fait que tu peux clairement m’envoyer valser ou me donner la clé sans que j’ai forcément à la voler comme un malpropre. C’est une utilisation interessante du Ninjutsu, de mon point de vue ^^
_____________________________

♠ Différence de 45 Vitesse : L'adversaire subit un malus de -10 à la vitesse pour esquiver vos attaques au corps à corps.

Manteau de Rokubi :
[Effet] : Dans cet état, le Jinchuriki gagne la possibilité de faire appel aux techniques Raiton qu'il maitrise. De plus, sa vitesse augmente de 30. Finalement, la foudre du Bijuu enveloppant le ninja lui offre une protection, rendant inefficace tout Raiton de Rang A ou moins, tout Doton, et réduisant l'efficacité des autres Ninjutsus de 30Pv.
[Coût] : 150Pc+30/Tour.

Hebi - Xu Bin - Le Silence traverse le corps :
[Description] : Le ninja effectue avec agilité une roulade qui lui permet de parvenir rapidement au corps à corps et de surprendre son adversaire en lui bloquant le pied avec son pied d'appui. Ce faisant, il peut profiter d'un coup inesquivable de façon classique.
[Coût] : 20Pc
[Effet] : Rend le prochain coup inesquivable de façon classique (le pied étant bloqué, empêchant tout mouvement ample). Permet aussi, avec la roulade préalable d'arriver au corps à corps sans dépense d'action si l'utilisateur est à une action ou moins de distance de son adversaire.

Saru - Liu Lingying - La Gravité oublie les vivants :
[Description] : Le ninja effectue un salto en prenant appui de ses mains sur les épaules de son adversaire. Arrivé dans son dos, il enfonce un couteau (kunai qu'il doit posséder, ou petite lame) dans le creux de l'épaule de son adversaire, qui ne pourra plus utiliser son bras lors de ce combat. L'adversaire se retrouve pendant ce temps à la merci de l'utilisateur.
[Coût] : 50Pc
[Effet] : Réduit les dégâts de l'attaque portée à 30PV de dégâts maximum. Empêche l'usage d'un bras (et donc de l'usage de jutsu ou d'armes à deux mains) tant qu'un soin n'a pas été prodigué par des ninjas médecins. Une attaque portée avec une lame à la suite de ce coup devient inesquivable, l'attaque venant de dos.

Saru - Liu Ling - Le geste balaie le vide :
[Description] : Le ninja inflige un coup de lame dans l'arrière du genou de son adversaire, ce qui lui empêche de se mouvoir correctement jusqu'à la fin du combat.
[Coût] : 30Pc
[Effet] : Réduit les dégâts de l'attaque portée à 30PV de dégâts maximum. Réduit définitivement (jusqu'à soin d'un médecin lors d'un RP) la vitesse adverse de 5.

蠍 Sasori - Full Strip :
[Effet] : Technique qui joue sur la section des jointures des vêtements. Armé d'une arme blanche (kunai, katana, quelle que soit l'arme, tant qu'elle coupe), l'utilisateur sectionne des points précis sur l'armure et l'équipement du ninja adverse. Il peut déclarer une partie de l'équipement de son adversaire et la déclarer sectionnée. L'adversaire devra alors ôter les avantages offerts par l'objet porté et devra se la racheter, à moitié prix, pour pouvoir la réutiliser.
[Coût] : 20Pc - Nécessite une Réflexion supérieure à la Vitesse adverse.

蠍 Sasori - Gankuen :
[Effet] : Permet au ninja de voler un objet à son adversaire. Ne sont concernés que les objets présents dans les sacoches et étuis ou les accessoires. Il ne peut voler qu'une fois par tranche de 10 points de vitesse par combats.
[Coût] : 10Pc - Nécessite une Réflexion supérieure à celle de l'adversaire. Si la vitesse adverse est aussi inférieure à la réflexion de l'utilisateur, il ne peut pas esquiver le vol.

竜 - Ryu - Force et Rapidité :
[Effet] : Tandis qu'il approfondit sa maitrise du Niten, le ninja parvient à frapper plus rapidement encore. Il peut donc porter une attaque supplémentaire par tours même s'il n'a plus d'actions pour frapper. Le coût de l'attaque en PC sera toutefois doublé.
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 11:12


Eizo reprenait sa dance mortelle autour de la jeune femme. Le mur de lave ne l'ayant qu'à peine ralenti dans sa progression pour la mettre à terre. Il ne lui restait plus qu'à ne pas le laisser gagner si facilement. Il se ruait à nouveau vers elle, toujours cette même détermination, toujours ces mêmes yeux ravageurs, toujours ce maintient impeccable qu'il arborait depuis le début du combat. Elle avait encore de quoi lui donner un peu de fil a retordre. Et tandis qu'il fonçait sur elle, toute lame prête à attaquer, il bloqua habilement son pied. Mais avant même qu'il n'espère pouvoir considérer l'avoir eu. Une épaisse fumée opaque et blanche vint a apparaître, le corps de la jeune femme fut remplacé par une longue branche sur qui était la seule à être immobilisée tandis que la Mizukage apparaissait à peine un mètre près de lui.

Le jeu arrivait à son terme et Mei fatiguait cruellement de ses blessures. Sa chair entaillée à vif ne faisait que saigner davantage à chacun de ses mouvements, son bras lui s'était calmé et avait pris le temps de coaguler mais la coupure qui se dessinait sur son ventre elle était toujours belle et bien présente. Elle perdait petit à petit de ses facultés et tandis qu'il lui arrivait à nouveau dessus la belle se jeta d'un seul coup à genoux face à lui. Ses mains empoignant la terre, un long et grand mur de boue en sorti exactement au même moment. Le choc entre la pierre et le sabre fut brutal, ce dernier explosa sous le coup du Nibanme.
Elle était à terre et ses prunelles se fixèrent sur lui tandis qu'il ne s'arrêtait pas dans ses assauts dévastateurs. Un instant elle craint pour sa vie. Alors qu'il parvenait derrière elle, elle ne lui laissa pas le temps d'esquisser la moindre attaque. Se volatilisant avec vitesse, elle disparue l'espace d'une seconde pour réapparaître à peine plus loin face à lui. Sa poitrine se soulevait avec force, et elle plaquait toujours sa main sur son ventre. Sa bouche entrouverte laissait voir les longs soupirs de sa fatigue s'en échapper. Se fixant l'un l'autre elle ne prit pas conscience qu'elle se trouvait encore largement à porté de la lame qu'il tenait entre ses mains. La rapidité dont il faisait preuve avait de quoi largement la déstabiliser. Le métal froid lécha sa robe à plusieurs reprise sans qu'elle ne lui mange la peau, chose qu'elle n'eut d'ailleurs pas le temps de trouver étrange vu que tout le haut de sa belle robe bleu se déchira en un instant. Mettant presque à nue sa poitrine, elle attrapa cette dernière entre ses bras afin de la lui cacher. Ses yeux lui lancèrent un regard qui en disait long sur l'idée qu'elle se faisait de cet affront et s'il ne le payait pas toute de suite elle se ferait un plaisir de se venger par la suite. Mais il s'agissait encore d'un mouvement de trop pour son pauvre corps qui déjà commencé à flancher. Elle ouvrit la bouche, ses lèvres humides et rageuses s’apprêtant à lui faire craindre son courroux.

" - Tu me le pai... "

Elle ne parvint pas à finir sa phrase. Le beau guerrier lui était arrivé dessus pendant qu'elle parlait, l'enlaçant avec force mais dans la douceur. Elle était plaquée contre lui, le souffle coupé, les bras qui retenaient ses seins comprimés entre leurs deux corps elle ne pouvait tout simplement plus bouger ainsi resserrée contre lui. Il lui sembla que le regard qu'ils se lancèrent ne dura que moins d'une seconde. Celle d'après il liait ses lèvres aux siennes, découvrant le goût ensanglanté de la lippe de la jeune femme qu'elle avait mordu. Mais ce qui allait sûrement choquer le bretteur de Kiri ce fut que Mei vint à répondre à son baiser dès qu'il toucha ses lèvres, elle avait fermé les yeux. Mêlant son souffle au sien, son coeur tambourinait de la même manière sous sa poitrine tandis que la chair de poule gagnait sa peau lorsqu'elle put sentir les doigts qui se posaient sur cette dernière. Il ne lui restait plus qu'à s’enhardir afin de s'emparer de sa langue.
Elle se sentait retenue, si bien qu'elle se laissa un peu aller, ses jambes étaient lourdes après cette joute. Il a retiendrai de toute manière.

Actions

Action 1: Kawamiri no jutsu
Technique de substitution
Spoiler:
[Description] : Ce jutsu permet d'échanger sa place avec un objet ou animal présent sur une courte distance. L'attaquant croit avoir touché sa cible.
[Effet]: Permet d'éviter un jutsu Ciblé / Corps à Corps de tout type et de tout rang une fois par combat si l'adversaire à une Réflexion inférieure à celle de l'utilisateur au moment de la résistance à la technique.
[Coût]: 10 PC
Action 2: Mur de Boue
Spoiler:
[Description] : Le ninja fait apparaître devant lui un mur de boue qui le protège d'une attaque adversaire.
[Coût] : 25PC
[Effet] : (Résiste jusqu'à 30 PV) - Protège des projectiles ou équivalents (jutsus de Rang C).
Action 3: Shunshin no Jutsu
Technique de Déplacement Instantané
Spoiler:
[Description] : Technique permettant de se déplacer sans que l'adversaire ne parvienne à vous suivre des yeux.
[Effet] : Pour finir, le Shunshin peut servir d'esquive classique.
[Coût] : 10PC



-5PV (10 actions passées) et -15PV hémorragie légère (les hémorragies se cumulent)

Régénération passive: 28PC

Etat



132/400PV
Arrivé à ce statut, tout semble plus difficile à réaliser. Son système immunitaire en pâti déjà.
→ Vitesse -5, Résistance Passive/1.5
323/780PC



avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 12:45
Les décolorées pupilles topaze de Rokubi hantaient toujours le regard d’Eizo quand ce dernier initia le premier de ses baisers pour Mei. Ses lèvres gouttèrent au sang de la belle, ne manquant pas de faire surgir une nouvelle foule de remords pour toutes mes méthodes qu’il avait du employer pour en arriver là. Il avait beau être le meilleur dans ce qu’il faisait, c’est qu’il faisait n’était pas très bon surtout quand cela impliquait blesser et lacérer le corps de la femme qu’il chérissait plus que tout au monde …

Ses paupières se laissèrent aller, une fraction de seconde après que ses lèvres n’aient rencontré la plus belle des cibles sur cette terre. Il se sentait bien dans cet espace emplit de sa chaleur, sa peau stimulée par le plus doux des contacts et son souffle se mêlant au sien. Les doigts de son bras brûlé par le magma remontaient toujours entre les seins de la belle, désireux de se refermer sur la clé qui renfermait un des trésors cher au Bretteur. Le petit ouvrage de métal posé sur ses phalanges, Eizo s’apprêtait à en prendre possession quand il se figea tout à fait …

Elle répondait à son baiser … Elle ne le rejetait pas … Elle laissait battre son cœur à l’unisson du sien pour cet échange qui pouvait en dire tellement aux yeux du Bretteur de la Brume. Des yeux qui s’ouvrirent de nouveau, teintés de leur habituelle couleur rubis. La nouvelle avait clairement signifié la fin du combat pour Okamura qui n’avait plus besoin de faire appel aux pouvoirs de son hôte. Ses sanglantes pupilles lui offrirent le luxe du plus beau des spectacles, celui de sa Mizukage fermant les yeux alors que leurs lèvres s’unissaient comme jamais. Comblé d’aise, le porteur de Rokubi desserra ses doigts et son Katana tomba à terre dans un bruit sourd. Sa main ainsi libérée vint se poser sur la hanche de la magnifique Terumi alors que le musculeux Ninja resserrait sa prise, étreignant Mei avec plus de force et plus de tendresse. Comme s’il souhaitait faire durer ce contact à jamais …

Sa main brûlée perdit tout intérêt pour la clé qui pendait au cou de la plantureuse jeune femme. Aussi, du bout des doigts, le disciple de Shiliew caressa la poitrine de la jeune femme, remontant irrémédiablement vers son cou, cajolant la clavicule de sa douce alors que son mouvement l’amenait à enserrer son épaule. Glissant son bras dans le dos de la Mizukage, Eizo comptait lui offrir un cocon de protection, un havre des plus doux où elle pourrait panser ses blessures pour quelques instants. Car le sang de la belle coulait sur ses propres abdominaux dorénavant, maculant progressivement les restes de ses vêtements.

Il avait perdu tout intérêt pour la clé, tout intérêt pour son sabre enfermé dans un sombre meuble des appartements de sa Kage et plus encore tout intérêt pour la suite du combat. Il avait déjà gagné plus que ce qu’il n’aurait jamais osé rêver … Ouvrant sa bouche avec une infinie délicatesse, le Nibanme anima sa langue pour quelle caresse celle de sa supérieure, amorçant la plus douce des danses sous une respiration saccadée, imposée par une émotion et des sentiments forts. Les yeux rubis se refermèrent alors, Eizo cherchant à savourer cet instant de pur délice alors que ses bras puissants se faisaient plus protecteurs que jamais contre la peau de la belle. Déguster l’instant présent, car une fois celui-ci terminé, beaucoup de questions auraient besoin de réponses …
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 14:07


La belle venait d'entendre le katana tomber lourdement par terre, n'ouvrant pas pour autant les yeux, elle put sentir toute l'ardeur nouvelle qui lui offrait dans ce baiser. La serrant encore plus fortement entre ses bras chauds et doux malgré la puissance avec laquelle il l'entourait; Mei pouvait sentir à quel point elle venait de donner une liberté si grande au jeune homme que plus jamais il n'en priverait à présent qu'il avait gagné le droit de savourer ses lèvres. Mêlant finalement sa langue à la sienne, elle n'en rougit pas le moins du monde, prenant un tel plaisir à enfin pouvoir lui céder ce baiser qu'elle avait longuement rêvé le voir prendre comme il se devait, en le gagnant pas en le quémandant par des mots doux.
Son nez caressait le sien dans leur étreinte, son souffle se perdant sur son visage, sa peau se réchauffant au contact de sa chair. Leur corps se collant l'un à l'autre à un point où le sang de Mei venait imbiber les vêtements de son second sans qu'il n'y prête nulle attention. La robe de la jeune femme était en lambeaux, certaines partis de son corps étaient mise à nues et plus particulièrement se poitrine qui n'était plus retenue que par un filet noir qui laissait voir ses moindres formes désirables.

Laissant finalement l'un de ses bras s'offrir le loisir de parcourir le corps qu'il lui offrait, elle délia sa main droite de ses côtes, laissant son bras gauche comme seul soutien sans les tissus de sa robe pour retenir sa poitrine. Elle fit glisser sa paume son son torse tandis que leur baiser s'éternisait avec plaisir. Le goût de ses lèvres était exquis et la force de ses bras délicieusement dominatrice sur son corps qui n'avait pas les moyens de s'en libérer. Elle remonta lentement sa main échauffée par la situation, courant le long de ses muscles dans une délectable caresse. Longeant finalement jusqu'à son cou pour venir se loger sous mâchoire, dévorant sa bouche dans une dernière embrassade, un léger filet de salive s'effila entre leurs lèvres tandis qu'elle ouvrait à nouveau des yeux conquis vers lui. Elle passa sa langue sur ses lippes tandis que le pouce de sa main venait se déposer sur la bouche de Eizo, lui intimant de calmer des ardeurs qui pouvaient très rapidement dégénérer dans un lieu où ils étaient seuls.
Elle pouvait sentir chacune des parties de son corps qui lui criaient bien des vices à entreprendre mais si Mei possédait bien quelque chose, c'était la Tempérance entre toute autre chose, elle savait jouir des plaisirs qu'on lui offrait sans en abuser. Elle saurait donc doucement faire redescendre le feu qui imbibait son corps de désir charnel plus prompt à lui ôter toute résistance. Un instant encore ses yeux se perdirent dans ceux du Jinchuuriki, son souffle se perdant dans le sien pour une valse qui leur intimait de les lier à nouveau leur langue. Mais si Mei anima sa langue, ce ne fut pas pour retrouver celle du désirable bretteur mais plus pour tenter de le ramener vers son but premier. Sa main encadrant toujours sa mâchoire féroce, la belle lui offrit un sourire avant de laisser le timbre de sa voix envahir les montagnes de ses murmures.

" - Dois-je considérer que tu as perdu ou pas encore ? "






avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 15:02
Une succession de frissons vint parcourir l’épiderme couturé de Cicatrices du Bretteur de la Brume alors qu’il gouttait avec délectation c’est échange salé qu’il n’avait que trop espéré. Leurs langues s’enroulaient dans un ballet amoureux qui faisait redécouvrir à Eizo des sensations qu’il avait oublié depuis qu’il était éperdument tombé amoureux d’elle. Ce contact entre sa douceur et sa force fondaient une alchimie particulière inondant le manieur de sabre d’un immense plaisir. Ses lèvres avaient véritablement gout de Paradis …

Il aimait ses mains chaudes sur son corps, son souffle si proche de son visage qui l'embaumait agréable, ses attitudes envoutantes et son parfum enivrant. Le parcours de ses doigts sur sa peau fit naitre la chair de poule, les muscles saillants sous cet épiderme réactifs n’en semblant que plus dessinés. Leurs langues échangèrent une dernière valse avant de se séparer, laissant deux êtres enlacés au beau milieu d’un champ de ruine. Rouvrant ses iris évoquant des flammes, Okamura illumina ses traits d’une expression douce et protectrice à la fois. Un pouce posé sur ses lippes, le disciple de Shiliew accueillit d’un sourire les déclarations de la douce Mei.

Si c’est vrai que les actes sont la voie de l’émotion, ceux d’Eizo prirent donc la parole pour lui montrer SA direction. Penché sur elle, le Jinchuuriki colla son front au sien, laissant leurs nez se frôler encore une fois. Toujours plus brûlant, toujours plus doux. Ses mains glissèrent le long de la taille de la magnifique Terumi, pour se poser sur ses hanches aux courbes si douces tandis qu’il ne manqua pas de la serrer plus fort encore dans ses bras, s’accrochant à elle pour s’assurer de sa présence comme pour la nimber de sa protection somme toute futile pour une femme forte comme elle. Mais il voulait la protéger à jamais, de ses bras comme de ses sentiments …. Le second Jinchuuriki du Village murmura avec une assurance qui traverserait le temps et les épreuves un fait immuable :

« Moi qui pensais avoir fait fondre une à une toutes tes barrières … ! »

Un sourire amusé vint étirer les lèvres du Bretteur alors que son bras droit s’animait, frôlant la hanche de la plantureuse Mizukage et remontant les parfaites courbes de son corps dans une caresse lente, vipérienne … Il se savait vainqueur de la confrontation, ayant donné du poids à sa parole et ayant prouvé à la plus forte des femmes du Pays qu’il était plus qu’à la hauteur pour servir sous ses ordres et se tenir à ses côtés. S’étant battu pour son honneur comme pour son amour, le Jinchuuriki de la Brume estimait avoir terminé la bataille sur une victoire totale. La clé … En avait il réellement besoin ?

Oui … Évidement … Elle représentait son passé alors que Mei était son présent comme son futur. Mais pour vivre cette vie il se devait d’être maitre de son passé et donc de refermer ses doigts sur cette clé. Sa main sur l’épaule de la belle, Eizo ne la caressait plus que de son index et de son majeur joints, appréciant tout particulièrement la douceur de cette peau de pèche. Aussi amoureux qu’il pouvait être fier, le porteur de Rokubi se devait de récupérer son bien pour imprimer sa victoire aux yeux de sa belle. C’était nécessaire à ses yeux …

Alors ses doigts remontèrent avec une infinie douceur vers la mâchoire de la belle Kage aux iris émeraude, descendant finalement le long de sa clavicule pour s’en remonter avec légèreté vers le cou de la Kunoichi. Remettre la main sur le sabre de Shiliew était un devoir pour le Sabreur, une promesse faite à son âme que son honneur lui imposait de commémorer. Mais s’était sans compter sur Mei et sa douce influence, sur ses beaux yeux et sa voix enjôleuse. Sur cette situation qui posait une foule de question à l’esprit rationnel de l’éphèbe guerrier.

Ses deux doigts glissèrent verticalement, se désolidarisant l’un de l’autre pour gratifier l’opulente poitrine de touchés chaleureux autant soyeux. Dévalent sur les charmes de la sublime jeune femme aux cheveux auburn, les doigts d’Eizo s’aventurèrent entre les seins de son amour pour se refermer sur la clé de son désir. Front contre front, son souffle chaud battant les pulpeuses lèvres de la redoutable Kage, Okamura éleva la clé entre leurs deux bouches avant d’animer la sienne pour murmurer sur le ton suave qu’il ne réservait qu’à elle :


« Et maintenant … ? »

avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 18:12


Sa chair frémissait sous les passages de ses doigts brûlant de désir qu'elle ne pouvait qu'imaginer plus vicieux encore qu'ils ne pouvaient l'être. De la tempérance, de la tempérance... A aucun moment elle ne devait faire preuve de faiblesse et lui accorder plus que ce baiser qu'elle ne désirait que réitérer dès à présent. Son pouce posé sur ces lèvres délicieuses à quelques centimètres des siennes, lui offrait la chance de freiner quelques envies qui avaient envahis bien des fois son esprit lorsqu'elle se trouvait en sa présence. Ses beaux émeraudes ce perdaient dans la contemplation de cette bouche qui s'animait devant elle tandis qu'elle s'ordonnait de pas de nouveau dévorer ses lèvres.
Mei ne prêtait que peu attention à la clef qu'il venait de mettre devant ses yeux. Sa blessure ne la lançait plus autant, si bien que le sang qui s'en écoulait avait fini par s'arrêter tout comme l'entaille qu'elle avait au niveau du bras. Elle posa enfin les yeux sur le petit objet en métal tandis qu'il ouvrait la bouche et provoquait à nouveau son corps. Elle se décida à une réponse qui lui intimait de partir et pourtant, il pouvait sentir que sa volonté était tout autre.

" - Je ne sais pas. N'as-tu pas une arme à récupérer ? "

La belle avait de cette capacité qui consistait à être capable de repousser ce que l'on désirait le plus dans le but de garder toujours un peu de cette morale qui faisait d'elle ce qu'elle était pourtant. Pourtant, cette belle plante aux airs de femme fatale et frigide qui n'autorisait aucun homme à s'offrir le plaisir du contact de sa chair était également soumise à ce qu'elle ne pouvait contrôler plus longtemps, trop longtemps... Elle attrapa la clef qu'il retenait dans ses doigts, la jetant par terre à leur pieds, sans même observer où elle tombait, elle n'en n'avait que peu faire. Il put alors sentir que la main de Mei se plaçait derrière sa nuque avec force. Son bras gauche arrêtant de soutenir sa forte poitrine, elle l'attrapa à la mâchoire grâce à cette main qui venait d'être libérer.

A présent sur la pointe des pieds, elle plaquait le visage du Nibanme vers le sien. Dévorant ses lèvres comme il ne pouvait que trop peu s'y attendre. Ses paupières closent, elle avait littéralement plaqué son corps contre le sien comme pour s'y sceller plus profondément. Mu d'un désir irrépressible pour lui, sa main droite remontait dans ses cheveux tandis qu'elle s'accrochait toujours plus à lui. Sa poitrine rebondissant dans une infinie douceur sur son torse, il pouvait sentir ce parfum de victoire qui venait de la gagner. Il avait gagné de la part de Mei le plus sulfureux des baisers qu'elle n'avait jamais offert. Il pouvait prendre son arme dans ce placard quand il le souhaitait mais c'était d'abord d'elle qu'il devait s'occuper après avoir mis en route le doux manège de cette relation naissante.

avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 20:46
Son arme … Avait il vraiment envie de la récupérer dans cette situation où tout le reste semblait bien sans la moindre importance ? Il aurait bien pu rester des heures durant à étreindre la belle, à en oublier le monde alentour mais ce n’était pas dans l’intérêt supérieur du village et tous deux le savaient. Alors le Jinchuuriki se voila le visage d’un masque faussement innocent, se préparant à répondre quand ses yeux s’écarquillèrent à la vue de sa clé jetée au loin. Était-elle si amère de par sa défaite ? Ou bien …

Complètement interdit face aux intentions de sa belle, Eizo resta un temps sans réaction alors que sa nuque subissait de plein fouet la douce poigne de la magnifique jeune femme ne tardant pas à prendre son menton pour dévorer les lèvres du Bretteur de la Brume. Le dernier des Okamura resta un court instant les yeux grand ouvert avant de sentir son ventre se serrer et tout son désir envahir son corps. Ses lèvres répondirent donc à celles de Mei dans ce qui s’annonçait être un échange épicé. Ses mains glissèrent sur les épaules nues de la Mizukage. Un de ses bras s’anima pour serrer plus fort encore la magnifique Terumi contre lui alors que son autre large main englobait un des volumineux seins de la sublime jeune femme aux yeux émeraude.

Répondant ainsi aux invitations de la plantureuse jeune femme à la chevelure auburn, le Jinchuuriki de Rokubi laissait parler tout le désir qu’il contenait en lui depuis des années. Il ne connaissait que trop bien le caractère de la belle pour songer, dans un coin de sa tête, à un possible revirement de situation. Alors il goutterait le fruit qu’elle lui offrait présentement jusqu’à l’enivrement ! Les caresses de sa poitrine sur son torse, le parfum qui emplissait ses narines, le disciple de Shiliew se serait bien cru dans un rêve … Un rêve qui lui appartenait !

Au point de lui autoriser un semblant de prise de contrôle. Vifs dans ses mouvements, les mains d’Eizo quittèrent le corps de le plus forte des Terumi pour mieux empoigner son admirable fessier. De sa force empruntée de douceur, le Bretteur de la Brume souleva son grand amour du sol dans l’espoir qu’elle enserre sa taille de ses jambes. Passant un bras puissant dans son dos, il la serrait plus que jamais contre lui tout en lui offrant sa langue dans un baiser aussi enflammé que passionné. Sa main libre s’en alla explorer la douce chevelure auburn de la jeune femme alors que le jeune homme au corps couturé de cicatrice fournissait un certain effort pour détacher ses lèvres de celles de la belle. Un sourire illuminait le visage d’Eizo alors que ses lèvres s’enflammaient, gratifiant le cou de sa douce d’une foule de baisers descendant progressivement vers sa clavicule, puis vers sa poitrine …

Il ne pensait plus à son combat, ne pensait plus à son bras brûlé qui lui intimait encore une notion de douleur, ne pensait plus au lendemain et encore moins à ce que pouvait impliquer tout ceci pour son futur comme pour celui de Mei. Il se contentait de l’aimer avec passion, comme il avait toujours voulu le faire et cherchait à rattraper le temps perdu sous le ciel rougeoyant du soir virant de plus en plus au sombre …
avatar
GodMother
¤ Godaime Mizukage ¤
五代目・水影

Messages : 1037
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m68/57kg/105D
: Mizu no kuni
: Kirigakure no satô
一族 : Terumi

● Disponibilité du joueur ● : 42

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
8/64  (8/64)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
980/980  (980/980)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Mer 25 Mai - 22:50


Elle le laissait enlacer, bercer, prendre par ses bras puissants dont elle avait rêvé durant toutes ses nuits passées seules à se demander s'il lui reviendrait. C'était d'ailleurs sûrement cette longue absence qui offrait toutes ses chances au Jinchuuriki. Il avait créé le manque et le comblait à présent de la meilleure des manières possibles. Il aurait fallut encore à peine quelques jours de plus et Mei aurait posé son regard sur un autre homme qui avait su toucher son coeur de la même manière. Elle a su dire non à l'un tandis que l'autre n'était pas sûr de jamais lui revenir. Et là, il était dans ses bras, soulevant son corps pour la plaquer contre le sien alors qu'elle nouait ses jambes autour de lui comme il semblait le vouloir. Savourant chacun de ses baisers qui à tout moment pouvait être le dernier pour eux. Elle se laissait aller sous ses caresses, appréciant ces mains qui auparavant s'étaient toujours retenues de parcourir ses formes délicieuses tracées pour lui.
Elle avait rougit lorsqu'il s'était saisi de son sein mais à présent son souffle se saccadait à chacune de ses expirations tandis qu'il dévorait son cou de milles bises qui avaient le don d'enflammer ses sens à leur paroxysme. Il pouvait d'ailleurs même la sentir cette peau qui se réchauffait au fur et à mesure qu'ils s'évertuaient à franchir des limites qu'elle avait imposées depuis bien trop longtemps. Elle avait si longtemps réfréner ses sentiments et ses désirs par rapport à lui que toute l'énergie qu'elle n'avait pas dépensée dans leur combat les enveloppait doucement son corps et lui.

Ils s'engouffraient tout deux dans une bien délicieuse actions qu'ils allaient sûrement regretter dès leur excitation retomber. Mais ils n'en avaient que faire, elle n'en avait que faire. Il était là et avait enfin oser entreprendre, il avait enfin oser s'emparer de ce corps qu'il désirait tant. Mei s'accrochait doucement à lui, passant ses bras ses épaules tandis que ses ongles venaient s'enfoncer dans sa chair. Griffant sans aucune pitié et à sang cet homme qui devenait sien et uniquement sien. Il pouvait sentir la chair de poule qui se formait au niveau de chacun de baiser qu'il déposa sur sa peau. Le coeur de la jeune femme s'affolant à chaque fois que le souffle du shinobi la léchait un temps soi peu.
Elle resserra infiniment les cuisses contre son bassin tandis qu'elle laissait retomber son nez dans la chevelure du bretteur. Il pouvait l'entendre qui réagissait à chaque assaut. Il pouvait sentir sa respiration qui courrait dans sa nuque. Il pouvait sentir son coeur qui galopait sous sa poitrine. Il la sentait vivre à l'unissons l'instant présent qu'ils se donnaient le droit de dévorer.

Doucement la jeune femme descendait ses lèvres pulpeuses et humides vers son oreille, sa langue dansant sur les contours de cette dernière avant qu'elle n'ouvre finalement la bouche pour lui offrir le plus des cadeaux qu'il n'est jamais eu.

" - Je t'aime. "



avatar
Administrateur
Nibanme
二番目

Messages : 263
Kiri Gakure
Âge : 34 ans
Taille/Poids : 1m93 et 85kg
: Kiri
: Kirigakure no satô
● Disponibilité du joueur ● : J'aimerai me faire violer dans les plus bref délais. Merci.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
46/58  (46/58)
PV:
320/320  (320/320)
PC:
725/725  (725/725)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Jeu 26 Mai - 8:47
Le Jinchuuriki du démon retenu par le sceau « 柔術 » gravé à même sa poitrine émit un feulement rare alors que les ongles de sa douce s’incrustaient dans sa peau pour générer une sensation de douleur tellement proche du plaisir. A l’initiative de leur combat, elle avait parlé de ne faire preuve d’aucune pitié et Okamura ne pouvait que l’encourager dans cette voix qu’il appréciait plus que jamais … La peau ardente de la belle Mei réchauffait l’ensemble de son corps et lui intimait des caresses bien plus audacieuses pour se nimber d’une douce chaleur propice à la communion des corps. Ses lèvres effleurèrent avec une infinie douceur salée le décolleté de la magnifique Terumi, se nourrissant des frémissements que pouvait bien provoquer ses contacts pour s’enhardir le cœur et dévaler plus encore la route des plaisirs. Il n’était pas plus belle récompenses que l’ensemble des réactions de la belle à ses caresses, que le souffle chaud battant sa nuque, que les battements de son cœur à l’écho du sien. Il l’enserrait de toute sa force et de tour son amour alors qu’elle se penchait sur lui, gratifiant le lobe de son oreille du plus doux des assauts qu’il eut connu de toute sa vie.

Puis son cœur bondit dans sa poitrine et il se figea tout à fait.

Ses doigts assurés un instant auparavant tremblaient comme des feuilles mortes alors que le Bretteur de la Brume avait cessé de dispenser ses doux baisers sur la peau de pèche de la belle. Il ne bougea pas un court instant avant de redresser l’ensemble de sa musculeuse silhouette et d’animer ses bras d’infinies caresses au toucher de plume. Jamais en venant pour préparer son combat il n’aurait pu penser le terminer de cette façon. Ses souvenirs lui évoquaient un épisode doux de son passé, cet échange sucré qu’ils eurent partagés dans le Bureau de la Belle Mizukage avant son départ. Elle lui avait demandé du temps avant de pouvoir le dire …

Il avait entrepris une longue quête qu’il pensait destinée à renforcer toute sa force, mais c’est en réalité son amour qui s’en était trouvé consolidé. Leur amour osait il pensé … Bougeant son visage dans une allure reptilienne, le Jinchuuriki de Rokubi effleura le nez de sa douce du sien, planta son regard rubis dans l’émeraude visible de cette femme qui lui offrait son amour. Elle était sienne … Vraiment ? Ce n’était pas le moment pour se genre de constat comme de question, tout comme il n’était pas le moment de réfléchir à leur vie commune dorénavant.

A défaut, l’éphèbe guerrier au corps couturé de cicatrices délaissa le contact des cheveux soyeux pour délivrer une infinie caresse le long du dos de sa douce, descendant irrémédiablement vers sa croupe alors que son autre main effleurait sa poitrine pour venir se poser sur la joue de sa douce. Les lèvres d’Eizo frôlant celles de la belle, le second Jinchuuriki du Village murmura à sa Mizukage ce qu’il portait depuis toujours dans son cœur et qui serait le prélude à de nouveaux baisers passionnés :

« Je t’aime Mei … Je t’aime Tellement ! »

A nouveau, les lèvres du Bretteur s'unirent à celles de sa supérieure pour échanger un baiser aussi passionné qu'amoureux. Tendre dans ses attitudes comme dans ses gestes, Eizo enserra vite la taille de sa Mizukage par ses bras puissant alors que, doucement, il se laissait tomber à genoux, couchant la plantureuse jeune femme sur le sol alors que sa langue enserrait encore celle de la belle. Seuls au milieu du champs de ruine qu'ils avaient eux même crées. Et sous le ciel se teintant peu à peu d'encre, le porteur de Rokubi laissa ses doigts explorer la perfection du corps de sa douce qu'il n'avait que trop longtemps rêvé ...
avatar
Noteur

Messages : 462
● Disponibilité du joueur ● : Fais gaffe ! Je mords !
Voir le profil de l'utilisateur

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

le Dim 29 Mai - 14:20
Note et validation du rp

Points gagnés:
9xp Mei
10xp Eizo
+6xp chacun pour avoir utilisé le système de pts
Ryôs reçus:
///
Commentaires:
OHWOUI !
Contenu sponsorisé

Re: :: I'll Be There ... I Promise ! ::

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum