Partagez
Aller en bas
avatar
Jōnin
上忍

Messages : 99
Iwa Gakure
Âge : 33 ans
Taille/Poids : 1m82/ 75Kg
: Tshuchi no kuni
: Iwa gakure
一族 : Le clan Genbu

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
25/38  (25/38)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
320/320  (320/320)
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Lun 23 Mai - 21:12
Décuvage

Dial : Revenge - Mogwai [Rock Action]
[Cette scène se passe quelques mois avant l'évent

La beauté de la nuit sous son clair de lune excusait toute nuit blanche. Allongé dans l’herbe, je contemplai d’une âme distraite les étoiles ; la lune suivait son court, se déplaçant lascivement dans le ciel telle une déesse lumineuse apportant un peu de clarté en cette nuit noire.

Comment je m’étais retrouvé là ? Il était clair que mon taux d’alcoolémie m’empêcher d’y réfléchir. Tout ce dont je me souvenais était que j’étais dans un bar et que maintenant j’étais en plein milieu d’un terrain vague, au pied des montagnes d'Iwa, allongé dans les hautes herbes. Qu’avais-je fais entre les deux ? Je l’ignorai. Me redressant en position assise, je retombai bien vite sur le dos. Mal de crâne et nausée allant de pair, je n’avais pas bu que de l’eau. Portant mon regard vers le ciel d’un oeil à moitié lucide, j’essayai de me remémorer la soirée.

Tout avait commencé par la visite d’un camarade Genbu qui devait fêter son anniversaire. Confiant ma fille à ma voisine comme à mon habitude, j’étais partie rejoindre mes amies aux bars. On avait commencé par du saké, riant de vive voix, puis... il y avait quoi dans ce saké, bordel ? Je me souvenais à peine de la soirée. Espérant que je n'avais pas foutu la merde - quoique c’est une habitude chez moi - je décidai de rester encore là un petit moment. Mais à peine je refermai les yeux que je m’endormis immédiatement. Passant la nuit dehors, même les rayons du soleil qui avait remplacé ceux de l’astre lunaire n’arriva point à me sortir de mon sommeil. Allongé au mieux d’un champ sur le territoire Genbu, caché dans des herbes plus hautes qu’un enfant de dix ans, il fallait une chance de cocu pour me trouver là.


Dernière édition par Genbu Ginko le Mer 25 Mai - 21:07, édité 1 fois
avatar
Kaihou suru
解放する

Messages : 35
Âge : 21 ans
Taille/Poids : 1m74 / 65kg / 95E
一族 : qu'est ce que je fiche là?

● Disponibilité du joueur ● : Arrête. Tu te fais du mal à fantasmer sur moi.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
5/30  (5/30)
PV:
25/25  (25/25)
PC:
25/25  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Mar 24 Mai - 16:49


~Retrouvailles impromptues~

La lune n'était pas tout à fait pleine, mais elle offrait à la nuit une douce clarté. Les étoiles dans leur écrins de ciel ressemblaient à de petits éclats de verre scintillants. Sur un petit chemin en bas des montagnes d'Iwa, dans le silence de la nuit, des bruits de pas se faisaient entendre. C'était ceux d'une jeune fille. Elle était habillé d'un kimono très court qui couvrait juste je haut de ses cuisses. Et si l'on remontait un peu les yeux, l'habit s'ouvrait laissant à la vue de tous une poitrine plus que généreuse. C'était un peu vulgaire. Autour de son cou, un foulard en mousseline vert était noué. Il faut dire qu'une brise fraiche s'était levé, et qu'il fallait se couvrir un peu pour ne pas attraper froid... Kiera ne semblait pas pressée. En vérité elle n'était pas pressées d'arriver à l'auberge. A cette heure ci les hommes sont saouls et pour la première fois depuis le début de son voyage elle voulait dormir seule ce soir, et payer sa nuit. Malade? Reconvertie en nonne? Rien de tout ça! Durant son long périple elle avait décidé de ce qu'elle allait faire de sa vie, et surtout aux côtés de qui elle aimerait rester. Un caillou la fit trébucher, ses boucle d'oreilles tintèrent doucement. C'était justement celui qui le en avait fait cadeau qu'elle allait chercher à présent.

L'ex catin ne savait pas grand chose de cet homme, et elle ne pouvait pas vraiment parler de sentiment amoureux non plus (ou pas encore), mais après avoir passé en revue tout ceux vers qui elle pouvait se tourner, il était le seul à revenir sans cesse à son esprit. Peut-on vraiment faire confiance à un homme qui a un goût prononcé pour le boisson, qui fume plus que la raison, et qui était prêt à dépenser de sommes folle pour coucher avec la courtisane la plus chère du village de la brume? Dis comme ça non. Mais chose extrêmement rare elle se sentait bien à ses côtés. Et puis, qu'est ce qu'il baisait bien! Il ne lui en fallait pas beaucoup plus. Et puis vu sa fortune il ne la vendrait pas à ses anciens maîtres. La jeune fille se perdit dans ses pensées et ses souvenirs, se remémorant les cheveux opalins de son ancien client. Ses lèvres esquissèrent un doux sourire.

Alors que Kiera passait devant un champs, un coup de vent plus fort que les autres emporta son foulard qui atterri au milieu des hautes herbe. Bien embêté elle jaugea la distance, ce foulard était un cadeau auquel elle tenait particulièrement. Après un long soupir d'agacement elle se lança à sa recherche. Les herbes étaient aussi hautes qu'un enfant de dix ans et lui fouettaient les cuisses, elle accéléra le pas. Si ses jolies jambes se retrouvaient marquées elle promettait de ne pas remettre se foulard avant un petit moment! La jeune femme dans son énervement ne fit pas attention où elle mettait les pieds, se pris le pieds dans quelque chose, et tomba.

PUTAIN DE...!!! jura t-elle.
En ce retournant pour se relever elle s'aperçut que le quelque chose qui l'avait fait trébucher était en fait quelqu'un. Même si la nuit était bien avancée, la clarté de la lune empêchait toute erreurs sur l'identité de la personne. Elle resta un instant abasourdie, fixant l'homme aux cheveux clairs de ses grands yeux émeraudes.

Ginko... finit-elle pas lâcher d'une voix faible, émue.

Elle avait rêvé un bon nombre de fois de ce qu'elle ferait dans cette situation, mais la surprise la figeait bêtement.




Dernière édition par Laïka Kiera le Ven 5 Aoû - 17:28, édité 1 fois
avatar
Jōnin
上忍

Messages : 99
Iwa Gakure
Âge : 33 ans
Taille/Poids : 1m82/ 75Kg
: Tshuchi no kuni
: Iwa gakure
一族 : Le clan Genbu

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
25/38  (25/38)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
320/320  (320/320)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Mer 25 Mai - 21:07
Hallucinations

Breaking The Girl - Red hot Chili Peppers [Blood Sugar Sex Magik]
Des bruits de pas en ce levé de soleil que je contemplais derrière des paupières closes. Ceci ne m’attira aucunement l’attention, trop occupé à éliminer l’alcool de la veille de mon organisme pour faire attention à des pas d’animaux. Pourtant, ils se rapprochaient de moi, inexorablement les bruits se faisait de plus en plus proche. et finalement je n’eus pas le temps de réagir quand cette “chose” me tomba littéralement dessus. « Aaaaah !! », poussais-je dans un cri de surprise avant de voir deux paires de jambes m'écraser le ventre. Après le mal de crâne carabiné j’avais la nausée maintenant. D’abords allongé, de poussé de complaintes douloureuse avant de me redresser en position assise. Me tenant la tête, je relevai mes yeux sur une pairs de fesses avec une magnifique culotte à dentelle... Réflexe humain, je détournai le regard, mais mon côté “curieux” repris le dessus et je reportai les yeux sur la “personne” qui était tombée. Dommage, elle s’était redressée.

Portant un regard énervée sur moi, me prenant pour une vulgaire branche destinée à faire trébucher sa personne. Pourtant son regard colérique changea de tout au tout lorsqu’elle me vit. Avec de grands yeux écarquillées, elle prononça mon nom. Je restai abasourdi, non je ne l’avais pas reconnu, fallait pas m’en demander autant, mais disons que je me demandai comment une aussi jolie fille pouvait me connaitre. Ce fut en portant un regard descriptif que je compris - un kimono court, un décolletée provoquant, une lingerie fine et une maquillage plus que voyant - une pute ! Bon dieu, mais où je l’ai fréquentée celle là ? Me concentrant avec les quelques neurones sobres que j’avais, je me remémorai mes petites aventures lucratives, mes nombreuses petites aventures lucrative. Puis dans un éclair de lucidité je gueulai :
« KIERA !!... La prostituée d’Ame !!!! ». Oui, le deux pieds dans le plats, jusqu’au genoux. Je la scrutai du regard, prit mon visage dans ma main, me massant l’arête du nez. « T’ain j’ai bu quoi ? Voilà que j’ai des hallucinations... ». Voir Kiera sur les terres Genbu c’était comme voir des girafes bleues dansant la salsa... c’est pas réel.
avatar
Kaihou suru
解放する

Messages : 35
Âge : 21 ans
Taille/Poids : 1m74 / 65kg / 95E
一族 : qu'est ce que je fiche là?

● Disponibilité du joueur ● : Arrête. Tu te fais du mal à fantasmer sur moi.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
5/30  (5/30)
PV:
25/25  (25/25)
PC:
25/25  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Lun 6 Juin - 21:47


~Retrouvailles impromptues~


Assise par terre, prise au dépourvu elle regardait l'homme qui semblait beaucoup réfléchir pour se souvenir d'elle. Lorsque ce dernier hurla son prénom dans un éclair de lucidité suivi du qualificatif « prostitué d'Ame » la bouche de la jeune fille se tordis dans une moue agacée. Oui c'est ce qu'elle était il y a quelques semaines, un pute et c'est tout. Elle eût un petite pointe au cœur. Pour celui avec qui elle envisageait son avenir elle n'était qu'une fille de joie? Le visage impassible elle continuait à le fixer avec que l'homme saoul ne prenne sa tête dans ses mains avant de marmonner qu'il était en train d'halluciner. Il était vraiment si saoul que ça!? Kiera émis un petit rire, cachant son sourire du bout de sa main. Elle adressa d'abord un regard tendre à l'homme allongé, puis elle ferma un instant les yeux. Quand elle les rouvrit ils dévorèrent Ginko. Il était de ses homme qui pouvaient se vanter de ne pas être impuissants lorsqu'ils sont saoul. Elle, elle était opportuniste.

Sa chute l'avait quelque peu dévêtue, elle avait les cheveux un peu ébouriffés et son kimono s'était assez ouvert pour voir les dessous affriolant dans lesquels son abondante poitrine était maintenue. Elle le savait très bien ne vous y trompez pas, mais elle ne fit rien pour y remédiez. L'ex catin se releva de sa position assise pour se pencher sur le shinobi, posant une main sur ton torse et approchant son visage du sien. Elle posa d'abord ses lèvres sur sa mâchoire pour y déposer un premier baiser. Sa bouche et ses mains descendirent doucement, la première le long de son cou, les autres le long de son vêtement. Arrivé au bas de sa chemise elle passa sa main fraîche en dessous pour remonter au niveau de son téton qu'elle caressa sensuellement. À ce moment là sa langue était arrivée au bas de son cou. L'humidité de sa salive suivit de son souffle provoquait les sens de sa proie. Alors qu'elle remontait ses lèvres entre baisers langoureux et petits coups de langue, sa main dégringolait le long de son ventre et de ses abdos sur lesquels elle s'attarda un peu, toujours grande amatrice de bonne chaire. Elle passa ses doigts sur le dessus de son pantalon arrivant jusqu'à l'entre jambe. Au même moment elle arrivait au lobe de son oreille. Elle exerça une première pression en bas avant de murmurer dans le creux de son oreille.

Oui je suis une hallucination Gin'... un rêve bien réel. Comme dans un de tes rêves tu peux faire ce qui te plaît. Je suis un rêve érotique. Mais à ton réveil je ne disparaitrai pas...

Après un soupir mêlé à un petit gémissement, elle attrapa le haut de son oreille avec le bout de ses lèvre pour le mordiller, pendant qu'au même moment elle exerçait une nouvelle pression plus forte sur son entre-jambe histoire de bien se faire comprendre.




Dernière édition par Laïka Kiera le Ven 5 Aoû - 17:31, édité 2 fois
avatar
Jōnin
上忍

Messages : 99
Iwa Gakure
Âge : 33 ans
Taille/Poids : 1m82/ 75Kg
: Tshuchi no kuni
: Iwa gakure
一族 : Le clan Genbu

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
25/38  (25/38)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
320/320  (320/320)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Ven 10 Juin - 22:13
Parfum de sensations

Glory Box - Portishead [Dummy]
La douceur de ses mains, les caresses de ses doigts, son corps sur moi, tout ceci me fit frémir lorsqu’elle s’approcha de moi, comme me ramenant à la réalité. Était-ce vraiment elle ? Où n’était-ce qu’un rêve qui s’amusait à torturer mon corps et mon coeur. Kiera, la seule femme qui avait su s’emparer de moi plus qu’aucune autre. Pourquoi fallait-il que je m’entiche d’une intouchable ? Elle était tel le Mistral, un souffle chaud et agréable qu’on ne pouvait que ressentir sans jamais la garder. Et voilà qu’elle était là, telle que je l’avais vu la première fois.

Je la laissai faire lorsqu’elle m’embrassa, ses lèvres étaient douces, agréable. Lorsqu’elle descendit dans mon cou, ce fut une décharge de chaleur, une sensation qui me fit trembler. Elle savait où aller pour me faire réagir et son souffle chaud me donna la chaire de poule. Pendant que sa langue s’amusait à me torturer, sa main
sillonnait mon corps tel un curieux serpent, m’offrant milles caresses jumelées à des recherches hasardeuse à l’aveuglette, jusqu’à atteindre le point culminant dans les sensations humaines. Dans un réflexe tout bonnement masculin, je resserai mes jambes, en vint, la jeune femme m’arracha un léger gémissement à m’en nouer la gorge. Puis de sa voix envoutante me susurra des mots qui confirma mes pensées. Rouvrant l’oeil, je la vis devant moi, oui, ce n’était pas un rêve, ni une usurpatrice. C’était bien elle. Je souris avant de l’embrasser, attrapant sa taille étriquée, je la déplaçai de mon corps pour la poser à côté de moi. Me retournant en même temps qu’elle, je me retrouvai au-dessus. Je posai mes lèvres une seconde fois sur les siennes, puis déviai vers son oreille pour lui susurrer :

-|Si tu n’étais qu’un rêve, tu aurais déjà disparu.|-
J’avais l’impression d’avoir capturé la biche de Cérynie ; elle, qui dans mes rêves n’était qu’un mirage, voilà que je la touchais. Passant ma tête dans son cou, je la serrai contre moi comme si j’avais peur qu’elle s’échappe, cela était si irréel pour moi que je voulais m’assurer que c’était vrai. Passant une main sous son kimono, je touchai sa peau douce et chaude avant de mordre doucement son cou entre deux coups de langue. D’une main habile, j’ouvris son yukata, remontant ma main vers sa poitrine que je caressai avec douceur. En même temps, je relevai ma jambe vers son entrejambe, m’amusant à faire diverses pressions dans le territoire du pêcher originel. Déposant un léger baisé, sur sa joue, près du coin de ses lèvres dans un geste frustrant, je descendit ma tête vers sa poitrine, passant ma langue entre ses seins à la symétrie parfaite. Tripotant toujours l’un deux de ma main droite, je m’amusais avec l’autre, mordillant son téton après quelques passages humides et enivrant.

Dirigeant ma main sur ses hanches, je passai ma langue autour de son nombril, descendant toujours plus dangereusement vers la source de tous les désirs. Et alors que je me retrouvais à la frontière critique, m’attardant dans l’aine érogène de la jeune femme, je remontai d’un seul coup vers son doux visage pour l’embrasser. Geste plus que frustrant preuve que moi aussi j’aimais m’amuser. Je faisais durer le plaisir, n’allons pas trop vite. De quoi me
décrasser de son attente.

-|Voyons si tu es toujours aussi douée que dans mes souvenir, Kiera.|-
avatar
Kaihou suru
解放する

Messages : 35
Âge : 21 ans
Taille/Poids : 1m74 / 65kg / 95E
一族 : qu'est ce que je fiche là?

● Disponibilité du joueur ● : Arrête. Tu te fais du mal à fantasmer sur moi.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
5/30  (5/30)
PV:
25/25  (25/25)
PC:
25/25  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Ven 15 Juil - 1:45


~Retrouvailles impromptues~


Elle le fixait, ravie de l'avoir trouvé, admirant ses cheveux clairs. Quand il déposa ses lèvres sur les siennes Kiera ne broncha pas, lorsqu'il la renversa non plus, se laissant aller à un instant de tendresse. Le voir au dessus d'elle lui rappela de folles nuits d'amour jusqu'au petit jour. La jeune fille sourit. Elle ne savait pas si c'était l'alcool ou la fatigue qui rendait Ginko si affectueux, elle ne pensait pas lui être si chère. Dans son étreinte elle se serra contre lui, donnant au passage un doux baiser sur son cou.

Gin...


Tendre mais pas désorienté pour autant! Ses mains habituées ouvrirent son vêtement en un instant, pour aller directement jouer sur sa généreuse poitrine. Il ne perdait pas de temps lui! Ses caresses restaient douce, et Kiera se laissait aller à sa douceur... Mais la jambe du shinobi lui rappela que Ginko était un homme toujours pleins de désirs. Elle sursauta, se mordant la lèvre au passage, fixant l'homme au dessus d'elle. Un baiser sur la joue, sur le coin des lèvres, elle aller le rejoindre pour l'embrasser mais il était déjà parti. Désappointant. Monsieur préférais comme beaucoup mettre sa tête entre les seins bondissants de la jeune femme. Sa langue la faisait frissonner, son souffle l'enivrait. Elle aimait sa façon de s'y prendre. Il savait où appuyer, caresser pour la faire soupirer, gémir, crier... Plus il descendait plus son plaisir à elle montait. Son rythme cardiaque ne changeait toujours pas lui, il lui en fallait plus que ça à la belle. Lorsque son amant s'attarda sur l'aine, elle su pourquoi elle l'aimait tant. Son cœur s'affola quelques secondes. Il la connaissait bien. Elle fut presque déçue de le voir remonter si vite... Il savait ce qu'il voulait. Elle s'extirpa de son emprise, et se releva en position assise.

Non mais tu me prend pour qui?! Une pute?! Tu pourrais au moins avoir la délicatesse de me demander si je vais bien! Goujat! Dit-elle d'un ton indigné.
Kiera fixa l'homme au cheveux clairs avant d'éclater de rire. Discrètement elle avait poser sa main sur son entre-jambe et défait son pantalon. Elle se pencha sur ses lèvres, lui volant un baiser, pendant que sa main était déjà sur l'objet de ses désirs. Dur et bouillant, comme elle l'aimait. Sans crier gare, elle commença doucement par un mouvement de va et vient qu'elle accéléra par la suite. Elle joua un peu à faire varier les deux intensités, regardant Ginko réagir. Son autre main avait défait sa chemise, et après quelques caresses apaisantes c'est sa langue qui vint parcourir son corps. Son torse, avec un arrêt sur ses tétons qu'elle mordilla elle aussi au passage, ses abdos, son nombril, elle ponctuait coups de langue et baisers, son souffle chaud sur la peau humide agissant comme une bise. Cocktail exaltant. Alors qu'elle approchait de plus en plus sa bouche de son membre viril, elle fut prise d'une envie d'y goûter, il était si chaud entre ses mains... Mais apparemment monsieur ne voulait pas aller trop vite, il voulait jouer avec elle, soit! Elle en ferait son jouet. Elle avait désormais tout son temps avec lui. Elle remonta à ses lèvres, l'embrassa langoureusement.

Alors? Ai-je perdu la main? Dois-je encore faire mes preuves avec toi? Le contexte à changé mais je suis toujours la même... toi par contre tu n'as pas l'air en forme! Ajouta-t-elle l'oeil pétillant, un soupçon de provocation de la voix.

Que la partie commence... ♥




Dernière édition par Laïka Kiera le Ven 5 Aoû - 17:52, édité 3 fois
avatar
Jōnin
上忍

Messages : 99
Iwa Gakure
Âge : 33 ans
Taille/Poids : 1m82/ 75Kg
: Tshuchi no kuni
: Iwa gakure
一族 : Le clan Genbu

● Disponibilité du joueur ● : Disponible pour un RP de fesses ! Je suis un cochon !

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
25/38  (25/38)
PV:
400/400  (400/400)
PC:
320/320  (320/320)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Mar 26 Juil - 20:14
Fatigué ?

Oh My God - Cocoon [Where the Oceans end]
La demoiselle se laissa prendre à mes charmes plus facilement que je ne l’avais imaginé. Me rappelant d’une femme qui aimait diriger j’en fus même surpris, mais ce sentiment s’échappa rapidement de moi pour faire place à l'excitation du moment. Profitant de son corps, de ses courbures, de son parfum exaltant, je m’amusais à la faire gémir telle un instrument de musique rare et agréable à jouer. Ainsi, je sentis sa frustration, tel un faux accord, lorsque que je m’arrêta de composer. Dans cette mélodie sans fin, la jeune fille me repoussa, je ne la quitta pas du regard, esquissant un sourire aussi aguichant qu’amusé. Lorsqu’elle prit la parole de façon offusquée, des dires qui sonnait tellement faux à travers ses lèvres, je ne répliquai pas à son humour. D’ailleurs je n’en eus le temps, la belle, telle une panthère aux pattes de velours, prenant possession de mon intimité. Surpris par temps de rapidité, j’eus peine à retenir un gémissement. Certaine chose était vraiment trop sensible.

Encore une fois les rôles furent renversés. Deux dominant refusant d’être soumis à l’autre se reflétaient comme deux danseurs se tournant l’un l’autre. Les mêmes mouvements, les mêmes gestes, les mêmes pas de danse et pourtant on ne s’en lassait pas. Elle jouait avec moi comme je l’avais fait avec son corps, me recouvrant de frissons dans cette chaude atmosphère. Elle savait quoi faire, où aller pour mettre mes sens à rude épreuve, je sentais à quel point elle tentait de me faire gémir, mais c’était mal me connaitre, je n’étais pas si facile à dompter. Si bien que lorsqu’elle s’arrêta au moment critique, dans un instant d’hésitation, je ne fus surpris de son renoncement. Après tout je venais de le lui faire, une petite vengeance qui allait lui en couter.


« Alors tu veux jouer à ça ? »
N’attendant aucune réponse de sa part, j’attrapai Kiera par la taille, la faisant encore une sur le côté. Mais cette fois je m’accaparai pas le ciel au-dessus de sa tête, restant à côté d’elle dans l’herbe douce, je goutai à nouveau ses douces lèvres sucrées, passant une main sur son cou tendis que l’autre glissé dans le creux de son dos pour la rapprocher de moi. Dans un geste doux et lent je laissai glisser ma jambe entre les sienne, ne lâchant pas ses lèvres. Après quelques longues seconde, je laissai parcourrez ma langue dans le creux de son épaule, alors que ma main descendit plus bas jusqu’à toucher ma jambe. La laissant glisser contre celle-ci, je passa le kimono de la belle qui tenait encore par miracle avant d'effleurer le centre de tout les désirs. Caressant, l’intimité de la jeune femme, je la testai, allait-elle résister encore longtemps. Alors je n’étais pas en forme ? Elle allait être surprise. M’aventurant plus loin, je remarquai vite que son corps trahissait sa résistance. Dans l’humidité de son intimité, mes doigts se glissèrent en elle, tentant de la soumettre, tendit que ma langue passant sur son cou, vint lui susurrer.

« Si je suis en forme, j’aime juste prendre le temps de bien faire les choses. »
Non, je n’étais pas un homme qui y allait comme une brute ; d'abords la douceur, la bestialité c’était pour plus tard.
avatar
Kaihou suru
解放する

Messages : 35
Âge : 21 ans
Taille/Poids : 1m74 / 65kg / 95E
一族 : qu'est ce que je fiche là?

● Disponibilité du joueur ● : Arrête. Tu te fais du mal à fantasmer sur moi.

Fiche Ninja
Evolution de l'XP:
5/30  (5/30)
PV:
25/25  (25/25)
PC:
25/25  (25/25)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

le Ven 5 Aoû - 17:17


~Retrouvailles impromptues~


À chacune de ses caresses, à chacun de ses coups de langue elle le sentait vibrer, frissonner, elle lisait en lui et en ses envies comme dans un livre ouvert même s'il se retenait. Si bien que lorsqu'elle renonça finalement à croquer son fruit, Kiera savait parfaitement à quoi elle s'exposait. Le laisser en plan à l'instant fatidique le rendrait encore plus dur, plus ferme... Elle pourrait lui demander plus, et pour ça l'ex catin comptait bien le rendre fou. Fou de désir, fou d'une envie d'elle, fou d'elle tout court... Elle savait que la femme pouvait être en position bien supérieure à celle du désir, être l'objet du désir...

Ginko changea encore la positions des deux amants, mais cette fois ce n'était pas pour prendre le dessus sur elle. Tant pis pour lui. L'herbe généreuse leur offrait un lit moelleux, et les étoiles les abritaient sous un doux froufrou. Elle frissonna lorsque l'homme passa sa main sur sa nuque et dans son dos; elle se cambra quand il effleura son entre jambe. Il n'y avait pas de mystère elle était humaine et femme avant tout. Aussi si son intimité la trahissait cela ne la la dérangeait aucunement, au contraire. Ils n'allaient pas se mentir, elle avait envie de lui et lui d'elle... Kiera avait perdu tout innocence depuis bien longtemps si jamais elle en avait eût. Sa langue sur sa nuque, sa main entre ses cuisses, la jeune femme était aux anges. Elle bascula légèrement la tête en arrière, les yeux clos, les dents sur ses lèvres profitant des caresses de son jules. Elle sentait le plaisir s'immiscer en elle, prenant possession de son corps et de son esprit, une sensation qui prenait naissance dans son bas ventre et qui s'étendait à l'ensemble de sa chair... Mais voulant rester maitresse d'elle même, la belle planta une canine dans son appétissante lèvre. La partie ne faisait que commencer, ce n'était pas le moment de se laisser aller. Et même si à son passage ses jambes s'écartèrent légèrement, l'oiselle était loin de se soumettre... Il voulait prendre son temps... qu'il était mignon! Elle l'adorait! Mais il avait un peu oublier ce qu'elle lui avait enseigné. La tortue tenait certes l'oiseau dans sa main ce n'est pas pour autant qu'il était apprivoisé, alors que lui était sous ses charmes. Et puis désormais...ils auraient tout le temps qu'ils voudraient....

Tandis qu'il tentait de la faire craquer, elle avait glissé ses mains sur se beau claire l'effleurant avec une douceur infinie. D'un geste elle retira la main du shinobi de sa chaude cachette et lui montra d'autres courbes à frôler. Telle un serpent agile elle glissa entre ses jambes, se libérant de son emprise, pour à son tour l'enlacer dans sa toile. Elle restait toujours sur son flanc mais indiquait clairement qu'elle prenait les devant en plaçant sa jambe pas dessus les siennes. Une nouvelle fois elle pris la main de son partenaire pour la faire glisser le long de sa jambe pour qu'il la pose juste à la limite entre ses fesses et ses cuisses. De son autre main elle prit Ginko par le menton, lui faisant relever le visage vers elle, les yeux pétillants de malice elle plongea son regard dans le sien avant de lui manger les lèvres avec gourmandise.

Genre tu as besoin de prendre ton temps pour bien faire les choses! Gin'! Pas avec moi! C'est pas comme si tu payais chaque seconde avec moi...

Recommençant son petit manège elle vint lécher son cou avec délice, remontant jusqu'à ses oreilles n'hésitant pas à pousser quelques soupirs suggestifs. Un instant elle se releva, ôta totalement son kimono qui n'avait plus vraiment de raison d'être, découvrant une peau douce et parfumée dans un écrin de lingerie aussi légère qu'affriolante. Elle revint sur lui, l'embrassant avec fougue et passion. Pendant ce temps sa main agile descendait le long de son corps musclé avec lenteur, s'attardant un peu sur l'aine qu'elle aimait particulièrement caresser en raison des réactions que cela provoquait. Une zone trop souvent ignorée à tort. La jeune femme sentait le shinnobi frissonner et se tendre en même temps. C'était très amusant. N'arrêtant pas la le supplice elle descendit encore, de nouveau elle attrapa son membre viril qu'elle massa allègrement, le rendant encore plus dur. C'était délicieusement excitant. Pour ajouter un peu de piment elle lâcha quelques instant son jouet pour descendre caresser un partie plus intime qui le ferai réagir à coup sûr. Une brise d'air frai vint s'engouffrer dans la chevelure de la belle, laissant s'échapper quelques senteurs fleuries... Puis sans crier gare elle disparu à son cou et vint se placer entre ses jambes. Elle le regarda un instant, passant candidement sur ses lèvres la langue rosée avant de venir enfin goûter au fruit tant désiré, l'enrobant doucement dans sa bouche. Ce fut bref. L'instant d'après elle était revenu à son visage, souriant innocemment comme une enfant contente de sa bêtise, les yeux brillants. Bref et terriblement frustrant elle le savait, elle le lisait son visage. Kiera avait envie de le dévorer il ne fallait pas s'y tromper, mais elle voulait l'entendre de sa bouche...

Et sinon dis moi, comment vas-tu mon petit Ginko? ♥

Aussi belle que provocante, la jeune femme était une allumette qui n'attendait que son étincelle pour s'enflammer.




Contenu sponsorisé

Re: Retrouvailles impromptues [PV : Kiera]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum